Aller à l'accueil d'Aquafolie Calendrier, BoursesForum AquariophiliePetites AnnoncesPartenaires


Poissons et AutresPlantes et AlguesLes AquariumsLa Boutique AquariophileLes Magasins
Les LivresLes Aquariums PublicsLes Clubs AquariophilesLes Plus

Caractéristiques
La Filtration - L'Acclimatation - Paramètres de l'Eau - L'Eclairage - Les Gestes réguliers - Les Calculs - L'Azote - Le Chlore - Le Dioxyde de Carbone

Des articles
Prendre des Photos - Construire son Aquarium - Réparer son Aquarium - Abaisser la Température - Bac Temporaire

Exemples d'aquariums
Américain - Les Bassins - Asiatique - L'Aquascaping - L'Aquaponie - Communautaire - Hollandais - Les Bans - De Vivipares


Les paramètres de l'eau pour l'aquariophilie

Les Eaux Utilisées - La Salinité - La Dureté (GH / KH / TH) - L'Acidité (pH)
Le Fer (Fe) - Les Phosphates (PO4) - Les Nitrates et Nitrites - Le Cuivre (Cu)

 



Les Eaux Utilisées en Aquariophilie

L'eau du robinet

C'est le moyen le plus simple et le moins cher, à partir du moment où elle est potable (ce qui est impératif). Delà, il n'y a aucune raison pour qu'elle ne convienne pas à nos poissons.
Dans un certain nombre de régions françaises, elle est parfois un peu trop dure (Th supérieur à 20°fr); il faut alors couper cette eau avec de l'eau douce.
L'eau du robinet ne doit jamais être introduite (en grande quantité) dans un bac déjà peuplé. Il est préférable de laisser poser la quantité dont on a besoin environ 24h, ceci dans le but d'éliminer les gaz en excès dus à la pression.
Cette précaution n'est cependant pas obligatoire lors de la mise en eau du bac.

L'eau déminéralisée ou distillée

Ces eaux ont un pH neutre ou très légèrement acide. Leur dureté est nulle ou très faible.
En raison de leur coût, elles ne sont généralement utilisées que pour être mélangées à une eau dure ou pour remplir un petit aquarium de reproduction.
Il faut souligner qu'il ne faut pas utiliser d'eau adoucie.

Les eaux naturelles

La plupart du temps, les eaux naturelles proches de chez vous ont la même caractéristique que l'eau de votre robinet. En fait, c'est parce que ces eaux naturelles approvisionnent en grande partie le réseau.
Il arrive cependant que les caractéristiques de chacune diffère quelque peu.

L'eau de source

Ce sont les plus intéressantes car elles sont les plus pures. Elles n'ont pas de matière en suspension, peu voir pas de matière organique et ont une bonne qualité bactériologique.

Les eaux en bouteille

Ces eaux sont à tort appelées eaux minérales car certaines contiennent en réalité très peu de minéraux et sont assez douces.
Il n'est pas question de remplir un bac volumineux bouteille par bouteille, ces eaux seront utilisées comme l'eau distillée, c'est à dire pour être mélangées à une eau dure ou pour remplir un petit aquarium.
Vous pouvez utiliser de la Volvic ou de la Vittel ou de l'Evian ou de l'Hépar ou de la Valvert ou de la Contrex, ce ne sont que des exemples et la liste est loin d'être exhaustive.

Caractéristiques de quelques eaux en bouteille
Marque Ph TH (°fr.) TAC (°fr.)
Volvic 7 5 5
Valvert 7,2-7,4 15-17 14-16
Evian 7,2-7,4 29-30 29-30

L'eau de pluie

Douces et acides, elles sont utile pour couper une eau trop dure.
On les récupère dans des récipients en plastique. S'ils sont placés sous une gouttière, il faudra penser à ne pas utiliser la première eau car elle aura nettoyé le toit.
Dans les zones urbaines e industrielles, elles peuvent contenir des substances polluantes, il sera donc préférable de ne pas les utiliser.

Les eaux de forage

Ce sont des eaux de trés bonne qualité, mais elles contiennent parfois des gaz en excès.
Dans certains cas, il arrive qu'elles soient légèrement ferrugineuses, ce qui peut être intéressant pour la croissance des plantes.

Les eaux stagnantes

Ce sont les eaux des marres, des étangs ou tout simplement les eaux calmes (par exemple : la partie aval des cours d'eau).
Ce sont des eaux turbides, de plus elles peuvent présenter un risque bactériologique. Il sera donc préférable de ne pas les utiliser.

L'eau de mer

L'aquarium d'eau de mer doit avoir une eau dont les paramètres doivent se rapprocher de ceux ci-après (il faut biensûr ajuster en fonction des espèces qui vont peupler votre aquarium) :

Paramètres Valeurs
Température 25 à 28°C
pH 7,9 à 8,3
Densité 1022 à 1024
Calcium 390 à 450 mg/l
Magnésium 1070 à 1370 mg/l
Strontium 6 à 18 mg/l (à noter qu'une carence est moins grave qu'un excés)
KH 6 à 9
Nitrates NO3 3 à 5 mg/l (ne jamais dépasser 10 mg/l)
Nitrites NO2 inférieur à 0,01 mg/l
Phosphates PO4 inférieur à 0,05 mg/l >
Ammoniaque inférieur à 0,01 mg/l
Oxygène supérieur à 0,05 mg/l

Les couleurs de l'eau

Eau jaunâtre ou ambrée :
La couleur ambrée est normale lorsque l'on acidifie l'eau avec de la tourbe ou lorsqu'il y a des racines dans l'aquarium. C'est une accumulation de matières organiques due à la surpopulation, à la suralimentation, au mauvais fonctionnement, au sous-dimensionnement du filtre ou au charbon (qui se fait trop vieux et qui doit être remplacé pour redonner à l'eau sa limpidité). Il faut changer immédiatement 30% du volume d'eau et recommencez 48h plus tard. Vérifiez le filtre et augmentez la puissance de filtration. Diminuez la quantité de poissons, alimentez raisonnablement. Mettre un écumeur ou renforcez sa puissance en aquarium marin. Augmentez l'oxygénation.

Eau verdâtre (phénomène assez rare) :
C' est une prolifération d'algues planctoniques (peut être du à une trop "grande richesse" de l'aquarium et/ou dû à une trop forte et trop longue exposition à la lumière). Il faut changer quotidiennement 10 à 20% du volume du bac. Ne pas éclairer l'aquarium pendant quelques jours. Augmentez le débit de filtration, puis, quelques jours aprés, bien nettoyer les masses filtrantes. Supprimez un éventuel éclairage solaire sur le bac. Vous pouvez continuer à nourrir vos poissons comme d'habitude.

Eau trouble ou laiteuse :
Développement de bactéries du au mauvais fonctionnement du filtre ou à la suralimentation. Il faut changer immédiatement 30% du volume d'eau, recommencez 48h plus tard. Vérifiez le filtre et les masses filtrantes. Eventuellement mettre une lampe U.V. Limitez la nourriture durant quelques jours.

Eau qui a mauvaise odeur :
Pollution certaine, risque de maladies. Faire un changement d'eau de 35% à 50% rapidement.

 


La Salinité

Aquariophlie la salinité de l'eau de mer

Le milieu Marin

Elle correspond à la concentration en sels dissous, c'est à dire en gramme de sels par kilogramme d'eau de mer et s'exprime en °/oo. C'est un facteur important en aquariophilie marine, il faut donc la vérifier fréquemment à l'aide d'un densimètre. Elle peut être également mesurée à l'aide d'un conductivimètre. Le densimètre posséde une échelle intégrée qui mesure la densité de l'eau. Pour une température de 25°C, la densité doit se situer entre 1.022 et 1.024; au-delà il faudra convertir. Le conductivimètre indique la quantité de sel par affichage numérique, au plus il y a de sel au plus l'eau est condutrice. La température de l'eau peut se situer entre 15 et 35°C, la conductivité doit se situer entre 50 et 54 millisiemens par centimètre.
Si l'eau n'est pas assez salée, ajouter peu à peu la quantité de sel qui manque; si l'eau est trop salée, il faut diluer avec de l'eau osmosée jusqu'à obtenir la bonne teneur. L'eau contient alors tous les éléments nécessaires.
A titre d'exemple, une densité de 1.020 correspond à 29 grammes de sel au litre, 1.024 à 31.5 g par litre et 1.028 à 39 g par litre.
La valeur moyenne pour les poissons marins tropicaux est de 1023 pour une température de 25°C.

  Salinité 33°/oo Salinité 34.5°/oo Salinité 36°/oo
Densité pour 16°C 1.025 1.026 1.0265
Densité pour 20°C 1.0235 1.025 1.0255
Densité pour 25°C 1.022 1.023 1.024
Densité pour 28°C 1.0215 1.0225 1.023
Densité; pour 30°C 1.020 1.0215 1.0225
Unité : g/cm3

Vous pouvez remplir votre bac seau par seau en comptant 31 g de sel par litre d'eau osmosée, en veillant à ce que le sel soit complètement dissout avant de vider le seau dans le bac. Biensûr cette méthode n'est possible que pour les petits bacs ...
Une fois terminé le remplissage, branchez tous les appareils (pompes de brassage, chauffage, écumeur etc… et attendez que l’eau soit à bonne température, c’est à dire entre 25 et 26°C, faites attention avec les chauffages neufs, veillez à ce qu’ils s’arrêtent effectivement à la température voulue.
Lorsque le bac sera à bonne température, vérifiez la densité, vous devriez obtenir environ 1023 à 1024, puis ajustez lentement la densité soit en ajoutant du sel si la densité est trop basse, soit en remplaçant de l’eau du bac par de l’eau osmosée non salée si la densité est trop haute.

Vous pouvez également remplir votre bac d’eau osmosée en relevant exactement le volume d’eau que vous y ajouterez. Branchez ensuite tous les appareils (pompes de brassage, chauffage, écumeur, etc…) et attendez que l’eau soit à bonne température, c’est à dire entre 25 et 26°C. Lorsque le bac sera à bonne température (ça peut prendre 24 heures voir plus suivant votre volume), calculez le sel à ajouter toujours 31g/l et versez-le lentement dans le bac, ce sel va créer une couche au fond de l’aquarium, il faut alors attendre qu’il se mélange complètement à l’eau (ça peut prendre plusieurs heures). Une fois qu’il n’y aura plus du tout de trace de sel au fond du bac, contrôlez votre densité, vous devriez obtenir environ 1023 à 1024, puis ajustez-là lentement soit en ajoutant du sel si la densité est trop basse, soit en remplaçant une partie de l’eau du bac par de l’eau osmosée non salée si la densité est trop haute.
Le temps que le sel se mélange bien à l’eau, vous devrez bien contrôler que toutes vos pompes fonctionnent car avec cette méthode, il se crée des précipitations de sel et il arrive parfois qu’elles bloquent les rotors des pompes, vous devrez aussi nettoyer votre système de chauffage qui lui aussi peut être recouvert d’une plaque de sel calcifié. Cette méthode est plus rapide mais peut être nuisible au matériel.

En soi, la préparation de l'eau ne pose guère de difficulté, car les sels assurent une bonne stabilité. Bien aérée, elle peut être conservée plusieurs mois.

A partir de là, c'est un jeu de patience! Les différents cycles vont se mettre en place, notamment le cycle de l'azote qui conduit à la transformation par les bactéries dénitrifiantes de l'ammoniaque en nitrites puis en nitrates. Il faut tester régulièrement les paramètres pour savoir où en est la valeur de votre eau. Une fois que le test des nitrites est bon (le temps pour y arriver est très variable mais généralement au-delà de 20 jours en eau de mer après la mise en eau du bac), que le test de PH révèle que celui-est à 8 environ, que les valeurs en dureté, en calcium, en magnésium et en phosphate également vous pourrez commencer à peupler votre bac.

Le milieu saumâtre

Ce milieu est composé d'une eau qui contient du sel, en une quantité moins importante que celle qu'on trouve dans l'eau de mer.
Pour l'aquariophile, seule la concentration en chlorure de sodium (sel de cuisine) est importante, d'où l'importance de faire attention du mélange eau douce / eau salée soit le degré de salinité, la densité.
La salinité se traduit par une concentration totale des sels qui sont dissout dans l'eau. La salinité peut se mesurer en nombre de grammes de sel par litre d'eau ou en densité par rapport à l'eau douce : l'eau salée étant moins dense que l'eau douce. En aquariophilie l'eau salée est une eau de mer naturelle ou reconstituée.
Une eau saumâtre est caractérisée par une salinité inférieure à celle de l'eau de mer, elle se forme dans les zones où la mer se mêle à l'eau douce, la salinité est variable mais elle est souvent plutôt basse.
La densité, autre facteur important, est le rapport entre la masse d'une quantité d'eau chargée de sels minéraux dissous et celle d'une même quantité d'eau pure. Il est très important de savoir que la densité d'une eau varie selon sa température et la pression atmosphérique.

Une salinité de 32 à 35g/litres, soit 32 à 35 pour 1000, correspond à une densité de 1025 environ. Les eaux salées de 3 à 18 pour 1000 sont dites mésohalines ; de 18 à 33 pour 1000 polyhalines ; les eaux douces infrahalines et l'eau de mer ultrahaline.
On trouve des eaux saumâtres dans les lagunes et les estuaires où la mer à marée haute pénètre dans les terres en se mélangeant à de l'eau douce.
Ces écosystèmes sont modifiés au grès des marées, de la saison des pluies et du débit des fleuves.
Ces écosystèmes abritent des espèces particulières comme les Monodactylidés et les Scatophagidés. Ce sont de véritables biotopes aux capacités d'adaptation incroyables. Ils peuvent passer de l'eau douce à l'eau salée sans problème. D'autres espèces peuvent tolérer des variations de salinité à condition que ces dernières soient progressives.
Ce sont des espèces qui sont faciles à vivre pour l'aquariophile.
L'idéal pour reproduire ces écosystèmes dans un bac, c'est déjà d'utiliser un sable de couleur assez foncée et de fine granulométrie.

 

Les paramètres de l'eau saumatre

Les paramètres de l'eau à respecter pour un aquarium d'eau saumatre

Pour mesurer les paramètres, il est important d'acquérir un densimètre, il va vous donner avec précision la densité et la salinité.
Vous créerez votre eau saumâtre en mélangeant de l'eau du robinet (que vous laisserez reposer pour que le chlore s'évapore cf. Le chlore et la chloramine) ou osmosée avec des sels préparés, les notices sont généralement bien expliquées. Vous saurez ainsi les dosages qu'il faut faire pour obtenir la bonne densité et la bonne salinité.
Vous pouvez utiliser du sel de cuisine à la condition qu'il soit " non fluoré ", c'est pas mal mais si vous utilisez du sel pour aquarium d'eau de mer c'est encore mieux, vous aurez non seulement du chlorure de sodium mais aussi des oligo-éléments et autres substances nécessaires.
Lors de la première mise en eau, vous pouvez remplir directement l'aquarium d'eau douce. Effectuez la dissolution des sels dans un peu d'eau et ajoutez cette solution dans l'aquarium, certains font même la dissolution directement dans le bac.
Il est très important de contrôler la densité de l'eau.
L'eau saumâtre, ainsi obtenue, est alcaline, dure et son pH se situe entre 7 et 8.
Il est recommandé que la densité se situe entre 1012 - 1022, avec une eau dont la température se situe autour de 26°C.
Il faut savoir que le fait d'installer un décor calcaire et du sable de corail permet d'éviter les chutes de pH et ses trop grandes variations. Il ne faut pas oublier l'effet tampon du TAC (calcaire).
Il faut aussi penser et prendre en compte que la présence de racine va sûrement acidifier l'eau.
Dans ce type d'aquarium, l'importance des bactéries dénitrifiantes est aussi grande que pour l'aquarium d'eau douce ou d'eau de mer. Leur présence est indispensable avant d'introduire des hôtes.
Pour cela, vous pouvez mettre un peu de nourriture ou une dose de bactéries nitrifiantes une quinzaine de jours avant l'introduction des premiers spécimens. Les bactéries dénitrifiantes vont coloniser tous les supports possibles : roches, sable, éléments de la filtration (mousse, céramique).
Lors de la mise en route d'un bac d'eau saumâtre, il vaut mieux prendre son temps car des montées de nitrites sont toujours possible après quinze jours : comme en eau douce et en eau de mer, surpopulation et suralimentation sont des causes classiques de pollution.
Il arrive que les plantes ne résistent pas à la salinité et pourrissent ( d'autant plus vite avec un filtre sous gravier qui augmente le risque de pourrissement des racines).
Toute plante introduite a besoin d'une période d'adaptation pendant laquelle son aspect se dégrade, si aucune repousse n'est constatée il est fort probable que la plante ne se plaise pas et dépérisse, n'hésitez pas à l'enlever du bac plutôt que de la laisser pourrir et de créer une source de pollution.
Lors des changements d'eau ultérieurs, il ne faudra pas changer une trop grande partie de l'eau d'un coup afin que l'équilibre créé ne soit pas bouleversé. Changer 10% toutes les semaines, à peu près. Vous pouvez opter aussi pour un changement de 15% 2 fois par mois, c'est ce que je fais.
Certains préconisent d'utiliser de l'eau osmosée pour avoir une dissolution complète des sels.
A mon avis, ce n'est pas obligatoire car du fait que l'eau saumâtre voulue a une densité inférieure à celle de l'eau de mer, les problèmes de dissolution ne se posent pas.
Le mieux est de connaître la densité de l'eau de votre bac, vous observez bien la quantité d'eau qui est enlevée. Dans un grand récipient, vous prenez la même quantité d'eau douce que la quantité d'eau saumâtre qui a été enlevée. Vous ajoutez la dose de sel nécessaire pour obtenir la même densité que l'eau de votre aquarium. Une fois les contrôles faits, ajoutez doucement l'eau saumâtre que vous venez de créer.

 


La Dureté (GH / KH / TH)

- Le GH ou KH ou TH, il s'agit du test de dureté totale et carbonatée. Il permet de savoir si votre eau est plutôt douce ou dure. Déjà, vous pouvez savoir si votre eau est dure lorsque vous vous lavez les mains (le savon donne beaucoup de mousse, ce qui n'est pas le cas si l'eau est douce ou distillée). Il mesure la concentration des ions carbonates et bicarbonates contenus dans l'eau, il s'agit de l'ensemble des substances à base de calcium (Ca) et de magnésium (Mg). L'eau d'une dureté nulle ne contient aucun de ces sels. On parle d'effet tampon, ceci signifie que le KH atténue jusqu'à un certain niveau les variations du pH.

Eau du robinet par litre Eau osmosée par litre Modification de la dureté carbonatée
60015
501012.5
402010
30307.5
20405
10502.5
0600

Ces valeurs ont été constatées pour un aquarium dont le volume est de 60 litres.

Le TH se mesure en °fr. 1°fr équivaut à 10mg/litres de calcaire. On a tendance à confondre le Titre Hygrométrique et le Titre Alcalimétrique Complet. Le TH ou dureté totale mesure tous les sels de calcaire et de magnésium. En revanche, le TAC ou dureté carbonatée ou temporaire ne mesure que les carbonates et les bicarbonates de calcium et de magnésium.

Eaux dures Normandie, Région parisienne, Causse, Quercy, Grands lacs africains. à partir de 20°fr
Eaux moyennement dures Pyrénnées-Atlantiques, amérique centrale. de 10 à 20°fr
Eaux distillées à douces Amazonie, Vosges, Bretagne, Landes, Asie. de 0 à 10°fr

Au desssus de 60°fr, l'eau est impropre à tout usage. Une eau dont le TH est égal à 0 correspond à une eau distillée. Et 30°fr correspond à la limite de potabilité.

 

Ajustement de la Dureté

La dureté de l'eau qu'on a ne correspond pas obligatoirement aux besoins de nos poissons. En choisissant vos poissons, il faudra veiller à ce qu'ils aient des besoins assez proches entre autre pour le TH et non pas seulement pour le pH.

Pour faire baisser le TH :
- vous pouvez couper votre eau trop dure avec une eau douce (eau de pluie, eaux de source et de forage, eau de fonte des neiges, eau distillée, certaines eaux minérales...). Il faudra éviter d'utiliser l'eau provenant d'un adoucisseur domestique, les sels de calcaire seront remplacés par d'autres sels. L'eau osmosée serait une solution mais extrêmement coûteuse (achat d'eau osmosée comme achat d'osmoseur).

Pour augmenter le TH:
- Vous pouvez couper votre eau trop douce avec de l'eau dure.
- vous pouvez filtrer sur des roches calcaires ou des coquilles d'huîtres.

Dans tous les cas vous devez procéder à ces changements de façon régulière et très progressive. Faites des contrôles réguliers pour ne pas tomber dans l'excès inverse.

 


L'Acidité (pH)

Le pH et la mesure du pH en aquariophilie

- Le PH, il permet de savoir si l'eau de votre aquarium est acide, neutre ou alcaline. Lors des tests pratiqués pour connaître les paramètres de l'eau, s'il ressort d'une valeur inférieure à 7 votre eau est acide, si elle est trop acide vos poissons risquent de ne pas résister et leurs nageoires de se pourrir. Si le pH est égal à 7, votre eau est neutre, vous êtes dans la moyenne, mais lorsque vous achetez vos poissons renseignez- vous sur le pH qui leur convient. Si le pH est d'une valeur supérieure à 7, votre eau est basique ou alcaline, elle convient à certains poissons mais pas à tous.
Sachez que si votre eau est trop acide ou trop alcaline, il y a des solutions.
Filtrer sur tourbe permet d'acidifier votre eau, il faudra chaques jours contrôler les paramètres du pH et du KH.
Si votre eau est trop acide, il faut changer une partie de l'eau ce qui dépend de l'acidité, l'eau osmosée convient pour ces changements.
En aquarium la valeur du pH est très importante pour les poissons. Il faut leur offrir le pH le plus proche possible de celui de leur milieu naturel. Par exemple les poissons amazoniens vivent dans une eau acide (pH=6,5 environ). Les poissons des grands lacs africains vivent dans une eau basique (pH = 8 environ). Enfin l'eau de mer a un pH variant idéalement entre 8 et 8,5.

Vous pouvez mesurer le pH avec des tests à doser soit même ou en bande, mais vous pouvez également utiliser un pHmètre.

Test pH pour les aquariums
Le pHmetre en aquariophilie

 

Ajustement du pH

 

Les paramètres de l'eau sont essentiels pour vos poissons. Ainsi lors du choix de vos poissons, il faudra faire attention à prendre des poissons qui auront les mêmes besoins. Sur la question du pH, l'eau dont vous disposez ne correspond pas forcemment à vos poissons. Dans les fiches sur les poissons, vous trouverez le plus souvent le pH qui leur convient.

Lorsque le pH ne convient pas, il y a des moyens pour l'ajuster (vous trouverez ici les autres solutions pour y remédier que les produits conseillés dans le commerce).

Le pH est trop élevé :
- vous pouvez couper l'eau avec une eau dont le pH est plus acide.
- vous pouvez limiter le brassage de l'eau. Le gaz carbonique va moins vite s'éliminer et va permettre d'acidifier l'eau. Cette méthode doit être appliquée de façon tempérée et progressive car il y a moins d'oxygénation.
- vous pouvez filtrer l'eau du bac sur de la tourbe.

Dans tous les cas, il faut mesurer régulièrement le pH pour qu'il n'y est pas de changements trop importants qui amèneraient les paramètres de l'aquarium dans l'excès inverse.

Le pH est trop bas :
- vous pouvez couper l'eau de votre aquarium avec une eau plus basique (généralement une eau dure).
- vous pouvez filtrer l'eau sur un matériau calcaire (des roches ou des coquilles d'huîtres par exemple). attention, avec ce procéde vous allez faire augmenter la dureté.


Aquariophlie le pH pour les aquariums d'eau de mer

Le pH indique si l'eau est acide (pH inférieur à 7), si elle est neutre (pH égal à 7) ou si elle est alcaline (pH supérieur à 7). Dans la nature, ces valeurs varient trés peu, les animaux sont donc habitués à des changements trés progressif, et c'est pourquoi les aquariums d'eau de mer sont aussi difficiles à maintenir. Il faut réussir à maintenir des conditions stables, sans fortes variations.
Il s'agit du potentiel en ions hydrogène. Contrairement à l'eau douce, la valeur du pH doit être élevée autour de 7,9 à 8,3.

Le pH est un des paramètres les plus importants, il est nécessaire de le mesurer réguliérement car une baisse, plus qu'une montée, est à craindre entraînant la mort de vos poissons et des invertébrés.

Aquariophlie cycle des nutriments, écosystème plantes / poissons

Il faut savoir que le pH est plus bas le matin que le soir, du fait du cycle de l'azote. Les algues consomment le dioxyde de carbone durant la journée, la consommation d'acide fait augmenter le pH le jour. La dureté carbonatée ou TAC neutralise ces acides et rattrape les variations du pH jusqu'à un certain point. La TAC ne doit pas être inférieure à 8°dKH (*1.78 pour avoir la valeur française). Pour stabiliser l'eau question pH, il faut augmenter le dioxyde de carbone, ce jusqu'à ce que le seuil souhaité soit atteint, surtout lorsque l'aquarium contient beaucoup de grandes algues.

 


Le Fer (Fe)

- Le Fe est le symbole qui représente le fer, oligo-élément indispensable à la bonne santé de nos plantes.
Il existe des tests vendus en animalerie qui vous indiquent s'il y a présence de fer dans l'eau de votre aquarium
Pour un bac bien planté, il est généralement recommandé d'avoir un taux de fer compris entre 0,05 et 0,1mg par litre d'eau. On peut ajouter du fer grâce aux engrais liquides. Avec un peu d'observation, vous parviendrez à savoir quand vous devez rajouter du fer.

En cas de carence, les plantes souffrent de chlorose calcique, d'une diminution de la chlorophylle qui rend les feuilles jaunâtres. Cela va se manifester par un jaunissement entre les nervures des feuilles et une croissance extrêmemnt lente, même si le taux de fer de l'eau du bac est correct, une plante peut-être en carence en fer du fait d'un mauvais rapport entre le calcium et le magnésium. Ces deux susbstances ont pour effet de bloquer l'absorption du fer par les plantes. Donc si votre eau est trop dure, les plantes auront des difficultés à assimiler le fer dont elles ont besoin.
En revanche, une surdose de fer bloque l'absorption du manganèse et cause un effet de damier sur les feuilles des plantes, des tâches plus ou moins colorées apparaissent.

Il faut savoir qu'un taux de phosphate trop élever va bloquer aussi l'absorption de fer.
Le charbon actif, employé souvent dans la filtration, adsorbe le fer et fait donc baisser le taux de fer disponible pour les plantes.
L'utilisation d'une lampe U.V. aura le même effet que ci-dessus.


Les Phosphates (PO4)

Les tests de phosphates en aquariophilie

Les phosphates ou PO4 font partie de la fin du cycle des déchets. Le contrôle du taux de phosphates présent dans l'eau est très important, ce taux doit être le plus bas possible pour un bon équilibre du bac. Dans l'ensemble, les poissons ne s'en accommodent pas trop mal, les plantes également tant que le taux est relativement faible. En effet, les plantes vont se nourrir en partie du phosphate. Mais si le taux est trop élevé, les plantes ne parviendront pas à limiter les conséquences.

Les origines des phosphates sont extrêmement nombreuses :
- les engrais ;
- dans la plupart des charbons actifs ;
- l'alimentation (les cubes de nourriture congelée : faites attention à bien les décongeler et les rincer avant qu'ils soient distribués ; la suralimentation)
- certaines résines et mousses anti-nitrates placées dans les filtres ;
- certains produits pour diminuer le pH contenant de l'acide phosphorique ;
- certaines les roches et pierres d'origine volcanique ;
- l'eau qui sort des robinets, selon où l'on vit ;
- certains mélanges de tourbe utilisés pour acidifier l'eau ;
- la surpopulation ;
- les déchets produits par les poissons ;
- les poissons morts ;

Lorsque la quantité de PO4 dissoute dépasse 0,03 ou 0,04 ppm, il est quasiment certain de voir une croissance rapide voir une prolifération impressionnante d'algues indésirables, Afin de limiter cela, il convient donc :
- d'éviter la surpopulation ;
- d'effectuer des changements d'eau réguliers ( 10% à 20 % chaque semaine ) ;
- de mettre beaucoup de plantes, et privilégier les plantes à pousse rapide ;
- de ne pas distribuer trop de nourriture ;
- de réduire les quantités d'engrais ;
- et de surveiller régulièrement le taux de phosphates.

En cas de pic de phosphate, faites un changement d'eau, mais si l'eau de votre robinet contient des phosphates il faudra ajouter de l'eau osmosée. Il existe des produits chimiques, mais l'apport de ce type de produit ne résout jamais le problème. Vous pouvez faire un apport de plantes à pousse rapide.

Le phosphore est nécessaire à la survie des habitants du bac, ils le trouvent dans leur alimentation, et de par la digestion et leur déjection, les phosphates sont rejetés dans le bac. Il se peut également que l'eau du robinnet en contienne.

Les végétaux n'exigent que très peu de phosphates pour leur croissance. De fait, s'il y a un excés de phosphates, celui-ci ne sera pas absorbé par les plantes mais servira plutôt à la croissance des algues et d'autant plus si l'aquarium contient une certaine quantité de nitrates.
Les phosphates sont importants pour les vertébrés, à l'exception des madrépores. Une trop grand quantité de phosphates empêche l'assimilation du calcium.

C'est un paramètre qu'il faut surveiller et contrôler pour le maintien de l'équilibre du bac, le taux doit être inférieur à 0,05 mg/l..

Si vous suivez ces quelques conseils, vous parviendrez à limiter le phosphore ... et les phosphates :
- ne suralimentez pas vos poissons,
- rincez les aliments que vous introduisez dans le bac, et en cas d'aliments congelés, ne mettez pas l'eau de décongélation dans le bac,
- vérifiez l'eau qui vous sert à remettre à niveau la quantité d'eau du bac ou pour les changements d'eau.

 


Les Nitrates et Nitrites

Aquariophlie test des nitrates et nitrites

Les nitrates et les nitrites sont une des étapes de la décomposition organique au cours du cycle de l'azote. Les déjections des poissons, les feuilles en décomposition, la nourriture non consommée dans l'aquarium se transforment en ammoniaque, qui est extrêmement toxique pour les habitants de nos bac. Les bactéries nitrosomonas vont faire évoluer l'ammoniaque en nitrites, qui sont également très toxiques (mais moins que l'ammoniaque). Les bactéries nitrobacter entrent ensuite en jeu, et font évoluer les nitrites en nitrates, qui peuvent être absorbées par les plantes présentes dans l'aquarium. Il faut donc trouver le juste équilibre entre le nombre de poissons producteurs de déchets et le nombre de plantes succeptibles d'absorber les nitrates.

En aquarium d'eau de mer, les organismes sont plus sensibles à la présence de nitrites et de nitrates que les poissons d'eau douce et ne tolèrent qu'une concentration très basse. Une bonne moyenne pour le taux de nitrates se situe entre 3 à 5 mg/l, et pour les nitrites comme l'ammoniaque il faut que ce soit inférieur à 0,01 mg/l.
Il faut avoir des tests pour contrôler régulièrement les taux et intervenir rapidement en cas de problème.

Plusieurs sources sont possibles :
- l'excés de nourriture : il ne faut jamais suralimenter vos poissons. Ils n'absorberont que ce qu'il leur faut, le reste va se dégrader et polluer l'aquarium. Petit truc, la bonne quantité est celle absorbée en 3 à 4 minutes.
Si vous alimentez vos poissons avec du congelé, rincez-la bien avant de la mettre dans le bac.
- le sel de préparation : selon la qualité du sel, il se peut qu'il contienne des nitrates.
- le charbon actif : vérifiez que ce que vous achetez soit certifié sans nitrates.
- la filtration elle-même : l'eau circulant dans le filtre, oxygène en permanence le milieu et accumule les sédiments. Les bactéries de la denitrification étant anaérobies, ça ne fonctionne pas ...
- les pierres vivantes : du fait que la surface dénitrifiante n'est pas suffisante. Le ratio de pierres vivantes doit tourner autour des 20kg pour 100l d'eau. Si les pierres sont de bonne qualité (très poreuses et regorgeant d'animaux), le ratio peut être revu à la baisse. La porosité des pierres permet aux bactéries anaérobies de vivre sous la surface des pierres et donc de permettre une activité dénitrifiante efficace. La solution ici est donc d'augmenter le nombre de pierres vivantes, à condition que celles-ci aient été conditionnées par le revendeur depuis assez longtemps.
- l'écumeur : un disfonctionnement de l'écumeur peut être à l'origine de la forte concentration en nitrates. La couleur de l'eau récupérée dans le godet d'un écumeur bien réglé doit avoir la couleur d'un thé léger.
- le sable corail : beaucoup de sables de corail contiennent des nitrates, il faut qu'il soit certifié sans nitrates.
- l'eau elle-même : testez l'eau que vous utilisez pour compléter votre bac ou faire votre changement d'eau.

 


Le Cuivre (CU)

- Le cuivre ou CU est une substance dangereuse pour nos poissons mais surtout pour nos plantes si elle est contenue en trop grande quantité dans l'eau. Il est tout à fait normal qu'après un traitement contre les maladies ou les algues il y en ait, il faut alors changer une partie de l'eau et utiliser du charbon pour absorber les résidus. Ce dernier doit impérativement être retiré dans les 3 à 4 jours qui suivent, sinon les substances absorbées seront relâchées dans l'eau quand le charbon sera saturé
Il peut être utilisé à titre préventif de certaines maladies telle l'oodinium mais cela peut s'avérer nocif pour nos hôtes dont les escargots, l'oxydation obtenue avec du sel peut être mortelle pour les poissons.

 



Sondage

Est-ce que l'aquascaping vous intéresse ?







Résultats
Anciens sondages



Réagissez à cet article :

le 06-04-2011
Merci pour le conseil, pour l'instant les seuls animaux sont 3 crevettes Cardinal et 10 BH.


le 06-04-2011
Il faut impérativement mettre l'eau osmosée à une température proche de celle du bac sinon les animaux auront un choc thermique. Le seul moyen serait d'ajouter l'eau en toute petite quantité.


le 05-04-2011
Sans chauffage dans les jerrycans d'eau osmosée, comment procéder pour le renouvellement d'eau, sans créer de traumatisme aux animaux??


le 05-03-2011
parfait pour un débutant comme moi :)


le 23-01-2011
Très intéressent je débute en prennant un aquarium d'eau de mer alors c'est pour moi très enrichissant !


le 07-01-2011
Intéréssant


le 12-11-2010
merci mon fils pour toutes ces informations sur les aquariums d'eau de mer


le 04-09-2010
Bonjour, Il faut placer les pompes de sorte qu'il n'y ait pas de zones "morte" en gros de zones où il n'y a pas de mouvement, donc les répartir des deux côtés du bac. La hauteur est en fonction de l'organisation des coraux dans le bac. J'espère vous avoir éclairé. @+


le 02-09-2010
bonjours j'aimerai savoir comment placer mes pompe de brassage ( 3x 2300l/h) dans un bac recifal de 60x60x70 merci de votre reponse , en sachant que ma pompe de remonter est de 3000 l/h .



Ajoutez votre commentaire :
(Pas de publicité SVP)

Votre nom ou pseudo* :
Entrez votre e-mail pour être averti d'une réponse (facultatif et non visible des visiteurs) :

Entrez les chiffres et lettres* :
Captcha  Changer le Captcha
(* champ requis)

AQUAFOLIE© 1999-2016, la passion de l'aquariophilie
Contact

Voyager en Laponie

Design by NH Consulting

Retour en haut du document Descendre d'une page