Aller à l'accueil d'Aquafolie Calendrier, BoursesForum AquariophiliePetites AnnoncesPartenaires


Poissons et AutresPlantes et AlguesLes AquariumsLa Boutique AquariophileLes Magasins
Les LivresLes Aquariums PublicsLes Clubs AquariophilesLes Plus

Les poissons
d'Eau Douce - d'Eau de Mer - d'Eau Saumâtre - Cichlidés d'Afrique - Cichlidés d'Amérique - Cichlidés d'Asie

Les autres animaux
Bernards l'Ermite - Artémias - Crabes - Bénitiers - Coelentérés - Hippocampes - Ecrevisses - Crevettes - Grenouilles - Nudibranches - Gastéropodes - Etoiles de Mer

Des articles
Anémones et Poissons Clowns - L'Alimentation - Les Maladies - Les Traitements - Anatomie des Poissons


L'alimentation en aquariophilie

L'alimentation naturelle - L'alimentation artificielle - En cas d'absence

 

L'alimentation naturelle

(la meilleure de toutes mais sans apport de matière végétale)

La proie congelée

La nourriture congelée en aquariophilie

Elle doit être triée et rincée avant la congélation et avant de la distribuer. Elle peut s'acheter déjà congelée, par exemple les moules que vous allez prendre pour vous sont les mêmes que celles que vous pouvez donner aux poissons marins. Pour les autres aliments, on les trouve facilement chez votre animalier pour des tarifs variables.
A la distribution, prenez uniquement la portion que vos poissons pourrons ingurgiter, il est encore plus simple de congeler en petites quantités. Il est nécessaire de faire décongeler en totalité cette portion avant la distribution. Sa valeur nutritive est la même que pour la proie vivante, en effet la congélation conserve toutes les vitamines essentielles.
Attention ne pas casser la chaîne du froid, ne recongelez pas un produit décongelé, ce qui n'est pas bon pour nous n'est pas bon pour nos poissons. Il y a un risque de contamination.

 

La proie lyophilisée

La nourriture lyophilisée en aquariophilie

Il s'agit ici de l'aliment dont la teneur en eau a été fortement diminuée, nous trouvons sous cette forme des moules, crevettes, larves de moustiques rouges, krill, daphnies (conviennent aux poissons rouges; pour les autres poissons, ce n'est pas assez complet), artémias, ...,. Pour le même poids, ils sont aussi nourrissants que les paillettes. Le prix reste abordable, même s'il tient compte du traitement de lyophilisation.

La proie vivante

La proie vivante pour les aquariums

La valeur nutritive est intacte, elle attire le poisson par sa mobilité, c'est l'idéal. Elle ne se conserve pas plus de 3 ou 4 jours, et il est possible de la congeler (rien n'est perdu), mais attention à ne pas casser la chaîne du froid ne recongelez pas un produit décongelé, ce qui n'est pas bon pour nous n'est pas bon pour nos poissons. Les moins chers restent la moule, et les artémias que l'on trouve dans les animaleries spécialisées.



Les Moules et les Coques

Alimentation des poissons avec des huitres et moules
Il s'agit ici de moules ou de coques, il peut s'agir également d'huîtres (pour poissons marins). Elles sont riches en protéines, glucides et pauvres en lipides. Elles apportent des minéraux tels que : calcium, phosphore, magnésium et fer; et des vitamines dont la vitamine C qui permettent aux poissons de lutter contre les maladies. Les moules doivent être cuites, débarrassés de leur coquille et des concrétions. Coupez-les en petits morceaux.
 
Les Vers de vase ou les larves

Alimentation des poissons avec des vers rouges ou des larves

Ce sont en réalité des larves aquatiques de moustiques non piqueurs, ils sont riches en protéine et constituent de bons aliments. Vous les trouverez facilement dans le commerce aquariophile. Ils se conserveront quelques jours dans du papier journal dans le bas de votre réfrigérateur.
Il s'agit d'un petit vers fin de couleur rougeâtre tirant sur le noir, et qui mesurent quelques centimètres de long pour moins d'un centimètre d'épaisseur.
Il constitue une nourriture vivante appréciée des poissons d'aquarium.
Il faut recréer un substrat soit avec de la vase, soit avec de la sphaigne, de la mousse. Ainsi, si vous souhaitez vous lancer dans la culture, vous devez avoir une bouteille en plastique de 5 litres, de la sphaigne, un peu d'eau de votre aquarium. La bouteille doit être couchée , avec sur la partie basse environ 1 à 2 cm de sphaigne, il faut ajouter l'eau du bac pour recouvrir la sphaigne puis introduire les vers. Il faut les nourrir avec des la nourriture sous forme de comprimés, ou feuille de salade, morceau de carotte, feuilles mortes en décomposition. Pour la récolte, il suffit de vider la bouteille dans un récipient sans faire sortir la sphaigne, quand vous avez récupéré assez de vers vous recommencez le procédé ajout d'eau de l'aquarium, etc.


 


Les Tubifex

Alimentation des poissons avec des tubifex

Des tubifex ou vers rouge de boue qui sont des vers riches en protéine. Leur introduction dans l'aquarium est contestée par certains car ils risquent de le contaminer en apportant de mauvaises bactéries, mais le risque reste mineur. On les trouve dans le commerce, et se conservent dans de l'eau douce pendant quelques jours au frais. Ils peuvent également être placés dans une mangeoire, mis dans l'aquarium. Les poissons se serviront tout seuls.
Il s'agit d'un petit vers fin de couleur rougeâtre, et qui mesurent quelques centimètres de long pour moins d'un centimètre d'épaisseur. C'est un ver fouisseur que l'on trouve dans la vase dans les rivières.
Il constitue une nourriture vivante appréciée des poissons d'aquarium, toutefois il y a un risque inhérent aux parasites qu'ils peuvent véhiculer, à divers microbes et polluants qu'ils ont absorbés dans les sédiments.
Il est indifférent à la qualité de l'eau, il peut vivre en milieu pollué avec peu d'oxygène.

L'élevage de ce vers est assez facile quoique un peu longue, car il faut un mois au minimum pour obtenir une culture en cours, et autant pour obtenir des individus prêts à la récolte.
Il faut recréer un substrat soit avec de la vase, soit avec de la sphaigne, de la mousse. Ainsi, si vous souhaitez vous lancer dans la culture, vous devez avoir une bouteille en plastique de 5 litres, de la sphaigne, un peu d'eau de votre aquarium. La bouteille doit être couchée , avec sur la partie basse environ 1 à 2 cm de sphaigne, il faut ajouter l'eau du bac pour recouvrir la sphaigne puis introduire les vers.
Il faut les nourrir avec de la nourriture sous forme de comprimés, ou feuille de salade, morceau de  carotte, feuilles mortes en décomposition.
Pour la récolte, il suffit de vider la bouteille dans un récipient sans faire sortir la sphaigne, quand vous avez récupéré assez de vers vous recommencez le procédé ajout d'eau de l'aquarium, etc.
Les tubifex ont tendance à contaminer l'eau, même si très appréciée des poissons, ils ne sont pas recommandés en nourriture vivante. En effet, il peut provoquer des maladies intestinales sérieuses.


 
Les petits poissons et les alevins

Alimentation des poissons avec d'autres petits poissons
Des petits poissons ou des alevins (pour poissons marins ou grands poissons d'eau douce).
 


Les Crevettes et les Crabes

Alimentation des poissons avec des crevettes
Des crevettes (pour les grands poissons) ou des crabes, ils apportent des vitamines, des minéraux, et des protéines : essentiels à la vie de nos poissons. Ils peuvent être placés vivants dans l'aquarium ou bien congelés après cuisson et rinçage.
 
Les Artémias

Alimentation des poissons avec des artémias
Des artémias qui sont des crustacés primitifs que l'on peut acheter dans les commerces aquariophiles, on peut aussi les élever soit même et aborder leur reproduction! Ils se nourrissent de micro algues et c'est ce qui est le plus difficile à trouver, c'est pourquoi des solutions de substitutions ont été mises au point. N'hésitez pas à aller voir l'article dédié aux artémias.
 


Le Phytoplancton et le Plancton

Alimentation des poissons avec du plancton ou du phytoplancton
Du phytoplancton ou du plancton ( pour les alevins ) d'eau douce ou d'eau salée, il est plus simple de l'acheter congelé car sinon on risque des maladies.
 
Les Daphnies

Alimentation des poissons avec des daphnies

Il s'agit d'un petit crustacé zooplanctonique qui mesure de un à cinq millimètres. Il vit dans les points d’eau douce stagnante (étangs, lacs, mares plutôt en milieu forestier ou boisé, en présence de feuilles mortes sur le fond).
Il constitue une source d'alimentation importante très riche en protéine pour de nombreuses espèces aquatiques et semi-aquatiques, et réputée facilitant la digestion.
Si vous souhaitez vous lancer dans la culture des daphnies, il vous faut un grand récipient rempli d'eau exempte de chlore(la taille dépendra de l'importance de l'élevage souhaité). Vous y ajoutez un peu d'engrais liquide pour plante, et vous laissez au soleil. Quand l'eau verdit, vous pouvez introduire la souche de daphnies (pour s'alimenter, les daphnies filtrent l'eau et capturent de minuscules organismes planctoniques).
Vous récupérerez les daphnies avec un tamis. Il faut penser que l'eau de ce récipient aura tendance à s'évaporer, alors complétez régulièrement avec de l'eau de votre aquarium.


 



L'alimentation artificielle

(il arrive que les poissons marins refusent ce type de nourriture)

Les paillettes

Aquariophilie la nourriture en paillettes

Cette forme est la plus courante dans le commerce, elle est peu coûteuse. Mais faites attention à leurs composants car certaines sont pour les herbivores, d'autres pour les poissons rouges,..., et peuvent donc ne pas correspondre à tous les poissons.
L'analyse moyenne du produit renseigne l'aquariophile sur le taux de protéines, de matières végétales, de cendres, de matières grasses, et les vitamines.
Dans les ingrédients, on trouve : du poisson et du sous-produit de poisson, des mollusques et des crustacés, des extraits de protéines végétales, des sous-produits d'origine végétale, des algues, des levures, huiles et graisses, et même des légumes, des graines et des céréales!
Par leur flottaison, les paillettes conviennent généralement aux poissons de surface et aux poissons de pleine eau. Les paillettes conviennent aux poissons de fond mais ce n'est pas garanti qu'il leur en reste suffisamment !
Ces produits se trouvent aussi bien chez votre animalier, qu'au rayon animalerie de votre supermarché.

 

Les granulés et comprimés

Aquariophilie la nourriture en granulés ou comprimés

Ils conviennent plus particulièrement aux poissons de pleine eau et de fond parce qu'ils coulent rapidement, ils sont aussi complets que les paillettes, et présentent les mêmes caractéristiques. La taille des granules va dépendre de la catégorie de poissons auxquels ils sont destinés ( Cichlidés... ). C'est ce qu'on retrouve également sous forme de comprimés. On les trouve aussi facilement que les paillettes, dans des prix similaires.

 


L'alimentation aquariophile en cas d'absence

Les blocs week-end

Aquariophilie nourriture bloc week-end

La grosseur des blocs est fonction du nombre de jours où vous serez absent. La posologie est bien indiquée.
Par expérience, si vous partez moins d'une semaine, vos poissons trouveront toujours de quoi se nourrir, à votre retour votre aquarium sera propre. Nourrissez-les alors par de petites quantités espacées sur plusieurs jour pour éviter une occlusion intestinale et/ou une maladie. Ce procédé est très économique :)). Il existe toute une gamme de tarif pour ces blocs que vous trouverez chez votre animalier comme dans votre supermarché ( au rayon animalerie ).

 

Les distributeurs

Aquariophilie nourriture les distributeurs

Ils permettent une distribution régulière de la nourriture à tout poisson, celle-ci peut-être donnée en plusieurs fois avec des quantités déterminées. Ils conviennent particulièrement pour les paillettes, les granulés et le lyophilisé. Ils fonctionnent soit avec des piles, soit sur le secteur ( l'avantage de celui à pile, c'est que lorsqu'il y a une panne de secteur, en effet l'heure de programmation n'en sera pas modifiée ). on serait tenté de n'utiliser plus que ce moyen de distribution, seulement c'est lors de la distribution que nous pouvons le mieux apprécier une différence comportementale.
Les aliments peuvent s'agglomérer à cause de l'humidité ambiante due à la proximité de l'aquarium surtout pour les paillettes.
Il existe toute une gamme de prix, et ce n'est pas parce que le matériel est plus cher qu'il est forcement plus efficace! Ce type de matériel se trouve dans votre animalerie préférée.



Sondage

Est-ce que l'aquascaping vous intéresse ?







Résultats
Anciens sondages



Réagissez à cet article :


Ajoutez votre commentaire :
(Pas de publicité SVP)

Votre nom ou pseudo* :
Entrez votre e-mail pour être averti d'une réponse (facultatif et non visible des visiteurs) :

Entrez les chiffres et lettres* :
Captcha  Changer le Captcha
(* champ requis)

AQUAFOLIE© 1999-2016, la passion de l'aquariophilie
Contact

Voyager en Laponie

Design by NH Consulting

Retour en haut du document Descendre d'une page