Aller à l'accueil d'Aquafolie Calendrier, BoursesForum AquariophiliePetites AnnoncesPartenaires


Poissons et AutresPlantes et AlguesLes AquariumsLa Boutique AquariophileLes Magasins
Les LivresLes Aquariums PublicsLes Clubs AquariophilesLes Plus

Les poissons
d'Eau Douce - d'Eau de Mer - d'Eau Saumâtre - Cichlidés d'Afrique - Cichlidés d'Amérique - Cichlidés d'Asie

Les autres animaux
Bernards l'Ermite - Artémias - Crabes - Bénitiers - Coelentérés - Hippocampes - Ecrevisses - Crevettes - Grenouilles - Nudibranches - Gastéropodes - Etoiles de Mer

Des articles
Anémones et Poissons Clowns - L'Alimentation - Les Maladies - Les Traitements - Anatomie des Poissons


Les traitements, médicaments et principes actifs

Principes actifs - Traitements médicamenteux

Généralités

Au préalable, il est nécessaire de savoir.... que c'est très difficile de récupérer un poisson malade et souvent l'ensemble du bac est infecté, du coup c'est plus le bac en général qu'il faut traiter pour éviter de tout perdre... les pertes sont très fréquentes, mais c'est l'aquarium qui doit être sauvé. Ci-dessous quelques conseils pour éviter les maladies et les détecter au plus tôt, ce qui limitera grandement les pertes.

Il est impératif d'observer le comportement de ses poissons pour distinguer les signes de la maladie et adapter au mieux les solutions.
Lorsque vous détectez un comportement qui vous semble anormal, il faut agir vite et préférer la mise en quarantaine pour prodiguer les soins, même s'il est parfois utile de traiter tout le bac. Il ne faut pas non plus "aseptiser" l'aquarium, en effet il n'y a pas que des mauvaises bactéries. Certaines sont nécessaires à la survie du poisson.

Pour éviter tant que possible ces maladies, il faut veiller à bien entretenir le bac de façon régulière sans en faire trop.
Les changements d'eau partiels irréguliers sont à éviter, ainsi que les chocs thermiques, la surpopulation, la pollution de l'eau due à un surplus de nourriture, la chimie de l'eau inadaptée à l'espèce et l'oxygène insuffisant.
L'introduction de nouveaux poissons peut amener des maladies. Il faut respecter les caractères de chacun des poissons et éviter la cohabitation d'espèces "incompatibles" pour limiter le stress et éviter les combats qui entrainent des blessures. Il faut bien aménager l'aquarium et prévoir de nombreuses cachettes, certains poissons ont besoin de calme et d'isolement...

Quand aux origines, elles sont nombreuses :
- Les virus ne sont pas considérés comme des êtres vivants du fait qu'ils sont incapables de multiplier leur ADN et de synthétiser leurs protéines, ainsi ils doivent recourir à une cellule hôte. Selon leur affinité avec la cellule rencontrée, ils colonisent plus ou moins facilement l'hôte en remplacant le code génétique de la cellule infectée par celui du virus.
Ils sont très difficiles à combattre, d'autant qu'il n'existe que des médicaments "universels".

- Les bactéries pathogènes sont des microbes unicellulaires, organismes les plus simples sur notre Terre mais également parmi les mieux adaptés à leur milieu en colonisant d'autres milieu au fil du temps. On distingue de nombreuses catégories de bactéries selon leur activité métabolique ou encore leur structure cellulaire (bactérie à gram- ou à gram+), certaines ont opté pour un mode de vie de type parasite pathogène.
Elles profitent des mauvaises conditions d'entretien du bac. Il ne faut pas les confondre avec les bactéries nitrifiantes qui sont utiles dans nos aquariums et qu'il ne faut donc pas détruire.
C'est ainsi que les bactéries sont la cause d'innombrables maladies touchant tous les êtres vivants. Le principal moyen de lutte actuel est le recours aux antibiotiques, composé chimique naturel ou artificiel empêchant le métabolisme normal de la bactérie.

- Les protozoaires sont parmi les plus simples des eucaryotes, organismes ayant leurs cellules pourvues d'un noyau. Ils sont définis le plus souvent comme les animaux unicellulaires, s'opposant ainsi aux végétaux unicellulaires ou protophytes, ils ont pour caractéristique de se répandre très vite dans l'aquarium.
Leur classification est extrêmement complexe de part leur mode de vie, leur cycle, leur physiologie et leur morphologie très diverses.
Le plus souvent, ces organismes ne présentent pas de danger face à un organisme en pleine santé mais peuvent en revanche devenir pathogènes si l'individu est affaibli ou stressé.

- Les champignons se développent sur le poisson ou en lui. On parle de mycose ou de mousse. Son apparition sur le poisson est favorisé par le stress de celui-ci ou s'il est blessé.

- Les crustacés parasites ou les branchies ou les vers ou les sangsues qui se fixent sur le poisson.

 

 

Les principes actifs et leur utilisation en aquariophilie

Pour la plus part des maladies, il existe des médicaments vendus dans le commerce qui sont très efficaces. Mais si l'on a un aquarium de grand volume, cela peut revenir très cher. Il faut savoir que ces médicaments ont des principes actifs connus et vous pouvez aussi les préprarer vous même. Pour faire ses préparations et ses dosages, il ne faudra pas avoir la main lourde c'est pourquoi il est préférable d'avoir une balance capable de mesurer quelques grammes sinon vous risquez le surdosage...

Définitions : Gram+/- sont des microbes de la famille des baccilles (ressemblant à des battonnets au microscope).La coloration de Gram (en 1844) est une étape préliminaire pour la reconnaissance d'une bactérie. Cette coloration est réalisée en présence d'iode, puis on lave à l'alcool : on trouve alors deux cas distincts : les bactéries sont décolorées : ce sont des gram-, les bactéries gardent la coloration : ce sont les gram+.
La paroi des gram+ est 1000 fois plus grande que celle des gram-. La paroi des gram+ est généralement composée de peptidoglycane et d'acide teïchoïque. Ce dernier représente 50% du poids de la paroi structurée.
La paroi des gram- est composée, sur la membrane externe, de lipoprotéines, de LipoPolySaccharides et de trimères : c'est un réseau lâche.

Il faut savoir que des associations entre ces produits sont possible, elles auront une efficacité d'autant plus grande que les posologies demeurent les mêmes que s'ils avaient été utilisés seuls, ex : Bactrim et Flagyl.
Un médicament permet l'association de deux produits, c'est le Venugyl. Il se vend sous la forme de comprimés gynécologiques, il faut compter 1 à 2 comprimés pour 100 L d'eau. Ce produit associe un antiprotozoaire (Nimérazol) à un antifungique (Nystatine) et un antibiotique antibactérien (Tétracycline). On l'utilise surtout lorsque l'on ne peut pas déterminer la cause de la maladie. Il faut l'utiliser en bac hôpital pour procéder à des bains d'une durée allant de 24 à 48h. En cas de traitement en bac d'ensemble, il faut procéder, en fin de cure, à un changement d'eau d'au moins 50%.



Le bleu de méthylène voit son efficacité curative contestée par certains. En revanche, tous s'accordent sur son rôle préventif.
Il s'emploie en solution aqueuse de 5%. L'utilisation pose problème car certains disent qu'il faut 2 gouttes de cette solution pour 10 litres et certains disent que cette dose est toxique au delà de 24h. Des échecs ont été constatés avec ce remède mais aucun accident n'a eu lieu.
Dans tous les cas, si vous décidez de l'utiliser ainsi, il vaut mieux que vous traitiez dans un aquarium "hôpital", le bleu de méthylène va donner une coloration grise au sable et aux pierres.
De plus cette solution est mal acceptée par les plantes.

Le mercurochrome ou équivalent s'emploie soit par attouchement sur les plaies et les ulcérations soit en solution aqueuse à 2%.
On utilisera alors au maximum 10 gouttes pour 10 litres. Des doses de 3 gouttes pour 10 litres peuvent être utilisées pour la prévention mais ce n'est pas vraiment utile...
La coloration de l'eau est tenace, il faudra faire plusieurs changements d'eau avant d'avoir une coloration normale. La tolérance des plantes est généralement très bonne.



Le permanganate de potassium est le seul remède qui puisse réellement rivaliser avec les préparations que l'on trouve dans le commerce pour le traitement de la Gyrodactylose. Cependant, la plupart déconseillent les bains prolongés avec ce produit car il est rapidement toxique et perd vite de son efficacité. En fait, on ne sait jamais où l'on se situe sur l'échelle de toxicité.
Dans une bouteille graduée de 250 cm3, faire dissoudre 1g de permanganate (utiliser 40g ou millilitres de cette solution pour 10 litres d'eau). Y placer les poissons 30 minutes et pas plus (les gouramis ne supportent pas ce traitement et les poissons japonnais ne doivent être laissés que 20 minutes). Remettre les poissons dans leur bac. Si c'est nécessaire, le bain peut être renouveller 48h plus tard.
La solution peut être utilisée telle quelle (sans autre dilution) pour les attouchements des plaies. Il faut faire attention aux taches lors de la manipulation, elles sont tenaces mais s'enlèvent avec du bisulfide de soude.

Le chlorure de sodium ou sel est toujours efficace contre certains parasites externes. On verse du gros sel non fluoré dans de l'eau à raison de 5g par litre puis toutes les deux heures, ajouter une faible dose pour atteindre le maximum de 10g/litres. Avant de replacer le poisson dans son environnement, il faudra veiller à diminuer la concentration de sel de façon progressive. Enlever d'abord 1/3 et attendre plusieurs heures, puis 1/2 et attendre puis encore 1/2...
Les plantes n'aiment pas du tout le sel, mis à part quelques unes qui acceptent l'eau saumâtre.



Le sulfate de cuivre est un produit extrêment toxique. Il s'utilise pour l'eau salée pour traiter les points blancs ou acclimater des sujets d'eau saumâtre à un bac d'eau douce. On peut mettre un morceau de cuivre rouge (ex : fils électriques en cuivre dénudés) avec 1% d'eau de mer ou 1/2g de sel par litre pour obtenir une oxydation lente. C'est mortel pour les gastéropodes et les algues.

Le formol est efficace en bain contre certains parasites dont le costia et le gyrodacyle.
Diluez 100 ml d'une solution de formol à 32% (que vous trouverez dans le commerce) dans un litre d'eau. Il faudra traiter les poissons en procédant à des bains de 15 à 20 minutes à raison de 5 ml de cette solution pour 10 l d'eau. Vous pouvez renouveller l'opération si besoin.



Le vert de malachite ou oxalate de cuivre est très efficace mais uniquement sur les mycoses externes.
Lors de l'achat de ce produit, il faut penser à demander s'il contient du zinc. Dans la positive, il ne faudra pas prendre le produit car il sera très toxique. Il est assez onéreux, le prix dépend en fait de la pureté du produit. Il s'utilise en bains d'une à plusieurs heures dans une solution à 1 mg pour 10 litres d'eau à traiter. La solution doit être préparée et utilisée dans la foulée car il se conserve très mal. La dose indiquée ne doit jamais être dépassée.

Le mélange Vert de malachite/Formol permet d'obtenir de meilleurs résultats que si ces deux produits sont utilisés séparément. Il agit à la fois sur les mycoses externes et sur les protozoaires.
Il faut mélanger 4g de vert de malachite dans un litre de formol à 32%. Vous utiliserez cette solution pour les traitements en la diluant au dizième, soit 5 ml pour 10 litres d'eau, en bains de 1/4 d'heure à 1/2 heure.
Si vous souhaitez utiliser cette solution à titre préventif, 5 à 10 gouttes pour 100 litres d'eau de l'aquarium permettent d'éliminer les larves et spores.



Les antibiotiques et sulfamides

Le Trichlorfon (Neguvon ou Masoten) est un produit très utilisé en pisciculture. Il est très actif contre les vers dont le Gyrodactyle et le Diplozoon ainsi que les crustacés parasites comme Argulus et Lernaea. Il s'utilise à la dose de 0,4 mg/litres en bains de 24 à 48h, si possible en bac hôpital.

La Pipérazine et son dérivé le concurat (fourni sur ordonnance vétérinaire) sont des antihelminthiques puissants à faible dose. Mélangés aux aliments, ils luttent contre les vers intestinaux. On lui préfèrera le Flubendazole (Fluvermal) moins toxique à raison de quelques gouttes de suspension buvable imprégnant la ration alimentaire de la journée.



La Tétracycline et ses dérivés sont des antibiotiques très efficaces en milieu aquatique pour des maladies bactériennes dont la bactérie Gram+ est à l'origine. Mais en aquariophilie, la plupart des maladies bactérinnes sont causées par la Gram-. De plus, l'eau devient de couleur jaune.
On peut mélanger 2 mg de produit par gramme d'aliment pour un poisson d'environ 100g ou (plus simple) pratiquer à des bains à raison de 10 à 50 mg selon la taille pour 10 litres.
Les dérivés les plus actifs sont la Minocycline (Mynocine) et la Doxycycline (Vibramycine) aux mêmes doses signalées ci-dessus.

Les Aminosides et leurs dérivés sont très efficace sur les bactéries Gram- qui sont à l'origine de nombreuses maladies bactériennes. Les plus anciennement utilisés sont : la Streptomycine et le sulfate de Kanamycine en bain à raison d'1 g pour 100 litres.
Pour les aminosides plus récents et plus puissants tels que la Gentamycine (Gentaline) ou la Tobramycine (Nebcine), ils pourront être utilisés en bains de 24 à 48h jusqu'à la dose maximale de 1 g pour 100 litres selon la taille et l'espèce. Il est possible et souhaitable que les soins se fassent en bac hôpital.



Les Quinolones sont très efficaces sur les maladies provoquées par les bactéries Gram-. Le plus utilisé est connu sous le nom de Furanace. Il s'utilise en bains à raison d'un sachet de 500 mg pour 50 litres d'eau. Ce produit demeure actif durant au moins 4 jours. Aujourd'hui, la Fluméquine (Apurone) est égallement beaucoup utilisée. Ce produit s'utilise par incorporation à l'alimentation, un poisson d'environ 100 g doit ingurgiter 1,5 mg de produit. Mais ce produit est cher, de plus il est délivré sur ordonnance (Peflaxine 1000 à raison d'1 comprimé pour 100 litres d'eau, en bains de 24 à 48h en bac hôpital).

La Rifampicine (Rifadine, Rimactan) et Rifocine traitent spécifiquement les mycobactérioses. Elles s'utilisent en bains à raison de 30 mg pour 10 litres d'eau ou mélangées à l'alimentation à raison d'1 mg pour un poisson de 100 g environ. Il est préférable de pratiquer le soin en aquarium hôpital car ce principe colore l'eau en rouge foncé indélébile.



Les Sulfamides sont des antibiotiques de base en aquariophilie. Ils ont un large spectre tant pour les bactéries Gram+ que Gram-. Ils ont une action mycobactérie, ils sont bon marché et peu toxique, ce qui permet d'augmenter la posologie au delà des 0,5 g pour 10 litres. Dans tous les cas, il est préférable de pratiquer le soin dans un bac hôpital.

Le Métronidazole et ses dérivés, le plus courant est le Flagyl. Il combat à la fopis les infections bactériennes à germe Gram- et aussi les maladies parasitaires à protozoaires comme l'Ichthyo. Il faut prévoir une dose de 1 g pour 100 litres et celle-ci peut être doublée en cas de résistance de la maladie. Il est aussi préférable de pratiquer le soin en bac hôpital.
Les dérivés sont le Miconazole (Daktarin), le Kétoconazole (Nizoral) et le Ténonitrinazole (Atrikan), s'utilisent avec les mêmes indications mais sont plus puissant et ont une action antifungique. Seulement ces principes sont peu solubles lorsque l'eau à un faible pH.



La Nystatine (Mycostatine) est un antifungique actif sur les maladies à champignon comme la Saprolégnose. On utilisera par exemple la forme gynécologique (acheté en pharmacie) à raison d'1 à 2 comprimés pour 100 litres d'eau. La toxicité est faible, c'est à dire que l'on a observé une biodégradation au bout de 4 jours. Ce qui permet d'utiliser le produit directement dans le bac.

L'Amphothéricine (Fungizone) est un antifungique puissant à utiliser comme la Nystatine, il se distribue sous forme de capsule que l'on ouvrira, il faut compter 1 à 2 capsules pour 100 litres.



Les traitements médicamenteux

Tout d'abord, il faut rechercher la cause de la maladie et y remédier. Si vous ne soignez que les symptômes, la maladie aura toutes les chances de réapparaître.
Il existe des produits bien spécifiques qui ne vont correspondre qu'à une seule maladie, d'autres dits "universels" ou "à large spectre" vont cibler un maximum de maladies, il y en a aussi qui désinfectent mais ne soignent pas tels le Témérol d'Aquascience ou l'Ectopur de Sera (pour certaines maladies cela suffit), sachant que le principal composant est le sodium (ou sel), permettant de désinfecter.
Lorsque vous allez traiter votre bac, respectez les doses prescrites. Il faut maintenir le système de filtration et retirer le charbon actif. Alimentez moins vos poissons. Suivez les paramètres de l'eau. Lorsque le traitement est terminé, changez la moitié de l'eau et placer le charbon pendant 3 à 4 jours maximum (au delà il va relâcher les substances, en le rinçant et en faisant sécher il est réutilisable). Attendez avant d'introduire de nouveaux poissons.

 

Les produits du commerce :

Saisissez votre recherche :
Nom du produitFabricantDescription
A.P.B Anti_points blancsAquascienceTraitement spécifique de la maladie des points blancs. Action curative et préventive.
Acclimat 2 en 1Aquascience1 - Evite le stress et calme les poissons agressifs 2 - Restaure le mucus Eau douce / Eau de mer
AcclimolJBLAnti-stress pour poissons d eau douce. Forte teneur en vitamines et en extraits de plantes. Diminue le stress au moment de l introduction de nouveaux poissons. Apporte à l eau des éléments biologiques importants. Diminue le risque de maladie.
Anti_points blancsAnifaflacon de 125ml,produit pour traiter la maladie des points blancs,contien du vert malachite et sulfate de cuivre.
Anti_points blancsRigaAnti-points blancs, traitement de l ichtyophtiriose. Désinfecte l ensemble de l aquarium. Traite les poissons infectés par des bains.
Anti_points blancsVITAKRAFTLiquide permettant de lutter contre les points blancs ainsi que d autres protozoaires.
Anti_points blancsFriskiesTraitement anti-points blancs.
AquafuranAquarium MunsterTraitement curatif et préventif des infections bactériennes. Substance active : Nifurpirinol
AtvitolJBLMultivitamines avec acides aminés essentiels. Pour un enrichissement en vitamines d’aliments congelés, lyophilisés ou secs de toutes sortes. Prévient les maladies des poissons d’aquarium et les carences en vitamines. Un processus d’émulsion spécial
BaktopurSERAAntibactérien large spectre.
Baktopur DirectSERAIdentique au baktopur, mais il faut utiliser le baktopur direct si les affections sont importantes. Eau douce/eau de mer
CamacellHS_ProductsMédicament pour combattre les infections de vers des poissons d ornement. Eléments actifs : Diflubenzuron, Pyrantheltartrate, Flubendazole. ATTENTION : Ne pas utiliser avec des invertébrés
CloutAquarium ProductsAnti-parasitaire efficaces contre un large éventail de parasites et protozoaires. Eau douce / eau de mer. ! ! ! Attention ! ! ! Contient du Dylox (Trichlorphon). Ne pas utiliser en présence d’invertébrés.
CostapurSERAAnti points blancs. (Composition : iodure de potassium, vert malachite oxalate, eau purifiée) Ne contient pas de cuivre. Eau douce / Eau de mer
Dessamor / Dessamor_PAquarium MunsterTraitement contre les mycoses. Action préventive sur les attaques bactériennes.
Discus SafeAqua Bio Technic (a.b.t products)Préparation médicamenteuse à très large spectre. Pour poissons d’eau douce et d’eau de mer.
EctopurSERAAntifongique et antiparasitaire (ectoparasites !!!). Utilisation préventive ou curative... Eau douce/eau de mer
EktozonBrustmannPour cautériser les plaies, les guérir, les affections causées par des champignons (mycoses), les blessures des invertébrés, des parasites protozoaires.
eSHa 2000eSHa ProductionMédicament à large spectre permettant de lutter contre 18 maladies. Traitement curatif et/ou préventif (notamment pour la reproduction et l’élevage).
EXITeSHa ProductionTraitement médicamenteux à base d’extraits de plantes. Lutte contre les maladies à points.
ExrapidZMF _ ZooMedica FrickhingerTraitement polyvalent contre les points blancs et les infections bactériennes et mycosiques.
Faunamor / Faunamor_PAquarium MunsterTraitement des poissons infectés par l ichthyophthirius (maladie des points blancs)
FLUBENOL 5JANSSEN_CILAG S.A.Médicament vétérinaire à base de flubendazole antihelminthique oral à large spectre pour porcs, volailles, oiseaux.
FungolJBLTraitement pour lutter contre les mycoses externes qui ont pour origine les champignons de la famille des Saprolégnioses
Furamor_PAquarium MunsterDésinfectant large spectre. Utilisation préventive et curative.
FuranolJBLAnti-bactérien large spectre. Principe actif : nifurpirinol (5mg/comprimé). ! ! ! Attention ! ! ! Détruit les bactéries de la filtration. N’abîme pas les plantes.
GyrodactolJBLContre les vers des branchies ; ne pas utiliser avec une eau de ph inférieur à 7 et de kh inférieur à 8-10° (degrès allemands).
GyrotoxZMF _ ZooMedica FrickhingerTraitement des vers des branchies ATTENTI0N: Ne pas employer si les valeurs de l eau sont: pH < à 7,5 et kH < à 10°dH en eau douce pH < à 8 en eau de mer.
HexamitaeSHa ProductionContre la maladie des trous chez le discus et autres cichlidés. En traitement préventif ou curatif.
HEXA_exZMF _ ZooMedica FrickhingerTraitement de l eau contre l hexamitose (maladie des trous de la tête).
hW_multivitHWcomplexe multivitamines pour l eau douce
ICHTYOCUR ACTIZOOZoluxAntiparasitaire. pour points blancs, oodinium, costia...
Ichtyoo_MedikaBeluga- Anti points blancs - Anti Oodinium
MelafixRenaTraitement anti-bactérien 100"% naturel, pour poisson d eau douce et d eau de mer. A base de plante (Melaleuca), sans incidence sur l activité biologique du filtre.
MycopurSERAAntifongique. Un ajout simultanée de SERA Ectopur augmente l’efficacité du produit.
MyxazinWaterlife Research Ind. Ltd.Médicament à large spectre contre moisissures et bactéries. Stérilisation de la nourriture vivante. Inoffensif pour les bactéries de la filtration.
OdicontBioplast Internationaltraitement pour l OODINIUM
Odimor / Odimor_PAquarium MunsterTraitement des maladies de peau. (Odimor-P => sachets)
OmnipurSERAVaste champ d action, désinfectant général. Colore l eau en vert fluo. 22 gouttes (1ml) pour 20 litres d eau. Peu endommager les plantes d aquarium à feuillage sensible.
ParasitopAquascienceMédicament liquide pour traiter l oodinium et autres protozoaires de l aquarium. 1,2-dimethyl-5-nitro-1h-imidazole et sulfate de cuivre +++
PrebacPreis aquaristikA utiliser contre les maladie d eau douce et de mer.
PUNKTOLJBLProduit de traitement anti points blancs et bourgeons cotonneux. edit: aussi sur maladie du voile blanc
TemerolAquascienceDesinfectant Antibactérien large spectre
tetra medica+ contralckTetrapetite bouteille+notice bien expliquée.
TetraMedicaTetraune gamme de produits désinfectants pour tout type de maladie ou infection.
TétraMédica GénéralTonic_concentréTetraDésinfectant général de l eau des poissons tropicaux d eau douce. Champ d application : affections bactériennes, affections ectoparasitaires, mycoses (contaminations par champignon), plaies et blessures externes. Recommmandé pour la pourriture des nageo

 



Sondage

Est-ce que l'aquascaping vous intéresse ?







Résultats
Anciens sondages



Réagissez à cet article :

le 08-04-2011
ok je vais traiter dessuite merci encore


le 08-04-2011
Si vous n'avez pas de néon innesi je vous conseille de mettre le sel, ça permettra de limiter le risque


le 08-04-2011
merci beaucoup pour votre reponse, mais ma guppy es morte aujourd'hui, donc a vrai dire je c pas trop si je vais faire le traitement ou si j'attend de voir de nouveau une mycose pour traiter, j'ai peur une foi de plus d'avoir d'autre poisson mort, sa fait deja deux en l'espace de 3jour!! le seul produit que j'ai sous la main c le shna 2000, je vais attendre un peu et on verra par la suite non?? merci bonne soiree


le 06-04-2011
le plus efficace c'est d'utiliser Mycopur à raison de 25 gouttes (ou 1 ml) pour 20 litres d'eau le 1er jour, puis pendant 4 jours 20 gouttes. Enlever charbon de la filtration pendant le traitement. Pour le sel, il faut compter environ 1 cuillère à soupe pour 20L soit 7 cuillères pour votre bac. A+


le 05-04-2011
un traitement avec shna 2000 es bien? et quel quantite de sel dois je mettre pour 140l merci


le 05-04-2011
Hello, Mets un peu de sel, ca facilite l'accouchement des guppys. Je pense que tu as une mycose, si c'est ca, le sel devrait limiter le développement mais il faudra traiter par la suite.


le 05-04-2011
bonjour, j'ai une guppy enceinte qui a une tache blanchâtre sur le dos, elle mange bien mais se met quand meme a l'ecart, le semaine derniere g une guppy femelle pleine qui es morte, et sa a commencer de la meme maniere je ne c pas trop quoi faire, merci d'avance pour vos reponse


le 31-01-2011
depuis mon demenagement mes poissons ont des trous dans la tetes et les yeux gonflés j'ai déja eu 2 poissons de mort! que faire comment les soignés


le 31-01-2011
1. En préventif : tous les 15 jours 5 g de SERA ectopur pour 50 litres d'eau de votre aquarium prévient le stress et le manque d'oxygène. Des substances actives favorisent la croissance de vos plantes. 2. Lorsque le poisson est légèrement atteint ou lorsqu'il s'agit de petits champignons (mycose) : 2 cuillères à café rases (env. 5 g) de SERA ectopur pour 25 litres d'eau de votre aquarium. Diluez SERA ectopur avec un peu d'eau d'aquarium, puis bien répartir la solution dans l'aquarium. 3. Dans les cas plus avancés ou si les champignons sont plus importants : Utilisez SERA mycopur selon le mode d'emploi et rajoutez à cela 2 cuillères à café de SERA ectopur (env. 5 g) pour 25 litres d'eau d'aquarium d'eau douce ou d'eau de mer. SERA ectopur permettra de renforcer l'effet de SERA mycopur. 4. Dans les cas des maladies bactériennes, l'adjonction simultanée de SERA ectopur à raison de 2 cuillères à café (env. 5 g) par 25 litres d'eau renforce l'efficacité de SERA baktopur. La durée du traitement est en fonction du produit auquel il est associé. Bonne journée


le 30-01-2011
je voudrait savoir combien de fois utiliser sera ectopur et surtout pendant combien de temps merci


le 17-05-2010
très interessant, mais il n'est pas indiqué la durée du traitement et s'il faut mettrel s produits dans le bac et s'il faut ensuite le vier ....



Ajoutez votre commentaire :
(Pas de publicité SVP)

Votre nom ou pseudo* :
Entrez votre e-mail pour être averti d'une réponse (facultatif et non visible des visiteurs) :

Entrez les chiffres et lettres* :
Captcha  Changer le Captcha
(* champ requis)

AQUAFOLIE© 1999-2016, la passion de l'aquariophilie
Contact

Voyager en Laponie

Design by NH Consulting

Retour en haut du document Descendre d'une page