Aller à l'accueil d'Aquafolie Calendrier, BoursesForum AquariophiliePetites AnnoncesPartenaires


Poissons et AutresPlantes et AlguesLes AquariumsLa Boutique AquariophileLes Magasins
Les LivresLes Aquariums PublicsLes Clubs AquariophilesLes Plus

Les poissons
d'Eau Douce - d'Eau de Mer - d'Eau Saumâtre - Cichlidés d'Afrique - Cichlidés d'Amérique - Cichlidés d'Asie

Les autres animaux
Bernards l'Ermite - Artémias - Crabes - Bénitiers - Coelentérés - Hippocampes - Ecrevisses - Crevettes - Grenouilles - Nudibranches - Gastéropodes - Etoiles de Mer

Des articles
Anémones et Poissons Clowns - L'Alimentation - Les Maladies - Les Traitements - Anatomie des Poissons


Les crevettes

Généralités sur les crustacés

L'espèce

Vous trouverez ici les espèces appartenant à la famille des Malacostracés et plus précisément les Décapodes.
Les Décapodes représentent les Crustacés les plus évolués. Les appendices des trois premiers segments thoraciques, transformés en pattes-mâchoires, s'incorporent à l'armature buccale. La tête et le thorax forment une espèce de coque avec les cavités branchiales délimitées.
Les pattes des cinq derniers segments thoraciques sont natatoires ou marcheuses, d'où le nom de Décapodes. Les yeux sont placés à l'extrémité d'un pédoncule mobile. L'abdomen reste segmenté et bien développé chez les Macroures: Ecrevisse, Homard, Langouste; il ne forme qu'un tablier triangulaire rabattu sous la coque chez les Brachyoures: Crabes, portunus.
Enfin, il est mou et asymétrique chez les Pagures ou Bernards l'Ermite qui se logent dans une coquille de Gastéropode.
Les crustacés décapodes marcheurs (crabes, homards, langoustes, écrevisses, crevettes) ont tous une carapace articulée qui se divise en deux parties, le céphalothorax (coque) et l'abdomen.

L'évolution

Au cours de sa croissance, un crustacé se retrouve à l'étroit dans sa carapace qui ne grandit pas avec lui. Il a donc besoin de "changer de peau"; c'est ce qu'on appelle la mue. Il va alors reconstituer sa carapace en absorbant le carbonate de calcium présent dans l'eau (c'est pourquoi il préfèrera une eau dure, parfois saumâtre), mais aussi dans une moindre mesure à partir du calcium contenu dans son estomac.
Leur corps est mou et fragile, il devient la proie des prédateurs. Et comme toujours il faudra prévoir des abris.
Il est totalement exclut de les faire cohabiter avec des poissons carnivores. Il sera plus judicieux de les placer avec des espèces calmes.

Le mode de vie

En général, les crustacés sont carnivores ou omnivores, parfois détritivores. Ils se nourrissent de chair de poisson, de moules cuites et de viandes maigres (poulet, jambon). Ils contribuent à l'équilibre d'un bac en se nourrissant du surplus d'aliments délaissés par les poissons. Le danger est nul pour les petits poissons, à moins qu'il soit très affaibli, malade, ou à l'état d'alevin. Les plantes tendres sont rarement consommées, mais peuvent être abîmées lors de déplacements brusques ou si elles se trouvent simplement dans le chemin. Ceci car les crustacés marchent sur le sol; vers l'avant, mais peuvent reculer brusquement en repliant leur abdomen et sauter ainsi hors du bac si celui-ci est mal couvert. Ils savent nager également en pleine eau.
Les crustacés sont assez résistants. Ils préfèreront une eau dure, avec un pH supérieur à 7.0. La température ne doit jamais descendre en dessous de 18°C, ni monter au-dessus de 29°C; l'idéal est entre 25 et 26°C. Vous les verrez souvent chercher les coins d'ombre où elles se dissimuleront.

La reproduction

Les crustacés sont ovipares, les orifices génitaux sont situés sous le ventre entre les pattes marcheuses. Lors de l'accouplement, le mâle retourne la femelle sur le dos (parfois après sa mue) et dépose une masse de sperme près de ses orifices génitaux. La ponte a lieu quelques heures après, les oeufs sont fécondés au fur et à mesure de leur ponte. Ils sont ensuite agglutinés par une substance gélatineuse (sécrétée par des glandes) entre les pattes nageuses dont le mouvement les aère, le temps que les embryons se développent.L'incubation dure de dix à vingt jours en fonction des espèces et de la température: plus celle-ci est élevée, plus l'incubation sera courte. A l'éclosion, c'est une petite larve qui apparait; elle nage en pleine eau, passant par plusieurs stades avant l'âge adulte.

 

Les crevettes

Crevette fantôme

Tout d'abord, il faut savoir qu'il existe des crevettes d'eau douce et des crevettes d'eau de mer. Toutes deux sont trés utiles dans l'aquarium, elles ont le plus souvent un rôle de nettoyeur. Certain les utilisent pour agrémenter leur bac, les crevettes d'eau de mer sont beaucoup plus colorées que celles que l'ont trouve dans les bacs d'eau douce.

Atyaephyra desmaresti - Atyopsis spinipes - Atyopsis gabonensis - Atya moluccensis - Macrobrachium lar
Cartitleinas japonica - Lysmata amboinensis - Barbier de Wurdemann - Crevette de corail



Crevette cuivrée

Atya moluccensis ou Crevette cuivrée ou Crevette pierre ou Crevette bambou ou Crevette brune ou Crevette cuivrée ou Crevette radar ou Common fan shrimp ou Wood shrimp.

Elles sont originaires de Malaisie et vivent en eau douce. Elles mesurent de 6 à 8 cm.

Les pinces sont très discrètes, et les 4 pattes avant ont des soies qui permettent de filtrer l'eau.
Ces crevettes mangent les restes de nourriture des poissons, elles aiment aussi les artémias. Elle est omnivore et détritivore.
Leur couleur peut varier selon le décor, du brun-vert à l'orange selon la couleur du sable ou des pierres du bac.
Elles sont très sensibles aux nitrates et muent quasiment chaque mois. La température qui leur convient se situe entre 24 et 28°C, avec un pH entre 7 et 8.
Il faut savoir que la reproduction en aquarium est rare. La maturation se produit à une taille inférieure à 5 cm, il arrive que des femelles de 3 cm portent des oeufs. Au nombre d'une centaine, ils incubent en trois semaines environ, à l'éclosion la larve mesure plus de 1 mm.

 



Crevette des cascades

Atyopsis spinipes ou Crevette des cascades ou Bamboo fan shrimp.

Cette espèce est originaire du Pacifique, on la trouve des Philippines aux Iles Samoa. Elle mesure dans les 8 cm.
Elle apprécie les eaux dont la température se situe entre 20 et 26°C. Elle préfère les eaux fraiches bien oxygénées. Si elles sont plusieurs dans l'aquarium, elles auront tendance à se regrouper. Elles aiment les cavités, roches, etc.
Son régime alimentaire est de type microphage. Les particules organiques sont filtrées à l'atitlee des pinces et soies.

 



Crevette bleue du Gabon

Atyopsis gabonensis ou Atya camerounensis ou Atya gabonensis ou Crevette bleue du Gabon ou Cameroon armoured shrimp.

Cette espèce est originaire d'Afrique et plus précisément, on la trouve au Cameroun. Elle mesure dans les 15 cm. La femelle se différencie du mâle par son thorax plus grand. Elle est assez imposante et ses pattes antérieures paraissent menaçantes. Il s'avère, généralement, qu'elle opte pour un comportement pacifique et parfois même timtitlee. Vous pouvez très bien en maintenir plusieurs, elles se regrouperont.
Elle aime les eaux dont la température se situe entre 20 et 28°C.
De régime omnivore, elle aime capturer des particules de nourriture en suspension avec ses éventails qui équippent ses pattes antérieures. Elle apprécie également le plancton, si elle manque de nourriture vous la verrez fouiller le sol. A ses moments, elle joue le rôle de détritivore. Elle vous débarrassera de bon nombre de déchets. Il faut noter que son utilité est essentiellement esthétique.
Elle aime tout particulièrement les cachettes, il faudra donc aménager des abris et grottes avec des pierres, des racines et même des coques de noix de coco. Elle aime le courant.
Sachez que lorsque vous ferez vos changements d'eau, sa carapace peut virer au blanc.

 



Crevette fantôme
Macrobrachium lar ou Crevette fantôme ou Crevette de verre est originaire du sud-est asiatique. Elle aime les eaux légèrement actitlees, avec une température se situant entre 24 et 28°C. Elle est discrète et aime les coins sombres ainsi que les cachettes. Elle se nourrira d'algues principalement. Le mâle se différencie de la femelle par ses pattes qui sont plus imposantes. Les oeufs sont verdâtres.

 



Crevette palomète

Atyaephyra desmaresti ou Atyaephyra desmarestii desmarestii ou Atyaephyra desmarestii mesopotamica ou Atyaephyra desmarestii orientalis ou Crevette palomète.
Cette espèce est originaire d'Europe, on la trouve en France, en Allemagne, en Espagne, au Portugal, en Grèce et en Sicile.
Elle mesure environ 4 cm.
Elle apprécie les eaux dont la température se situe vers 24°C, mais elle arrive à tenir dans un minimum de 4°C et un maximum de 28°C.
Elle a pour rôle principal, un rôle de détrivore, elle se nourrit de débris organiques et végétaux, elle ne s'arrête pas de nettoyer.
Elle ne montre aucun caratère agressif, elle peut donc être placé en aquarium communautaire.

 



Crevette Carridina japonica et Néo-caridina

Caridina japonica et Néo-caridina ou amano shrimp ou mangeuse d'algues se nourrissent d'algues comme le nom commun peut l'indiquer.
Il s'agit d'une crevette d'eau douce, adulte elle ne supporte que l'eau douce. Elles sont presque transparentes,souvent posées sur les feuilles des plantes.
La température qui leur convient se situe aux alentours de 26°C, et le pH entre 6.8 et 7.
Elles vivent plutôt en groupe. Au moment de la reproduction, les mâles se regroupent sur la femelle prête à pondre et la fertilisent. Lors les larves sont là, il est préférable de les mettre en eau saumâtre (teneur d'environ 5g/litres) comme cela se passe dans la nature. Sinon, elles ne survivront dans l'eau douce que quelques jours.

 



Crevette nettoyeuse

Lysmata amboinensis ou la Crevette nettoyeuse est originaire de l'Océan Indo-Pacifique et de la Mer Rouge.
Elle peut vivre seule ou en petit groupe. Elle s'entend bien avec tous les réstitleents de l'aquarium,elle peut leur être très utile pour manger leurs parasites.
Il lui faut quelques cachettes. La température qui lui convient se situe entre 20 et 27°C et un pH de 8 à 8.5. Adulte, elle mesure 6 cm.
C'est une crevette d'eau de mer.

 



Crevette barbier de Wurdemann
Crevette barbier de Wurdemann ou Lysmata wurdemanni.
Elle est originaire de la Mer des Caraïbes et du Brésil. Elle est très décorative, elle est généralement de couleur rose avec des lignes rouges sur l'ensemble du corps. Elle mesure entre 3 et 4 cm et est peu présente dans l'aquarium.
Cett espèce se reproduit, les crevettes femelles stockent la semence fournie par les mâles. La ponte démarre après la mue. Les oeufs sont de couleur verte, il faut compter une période d'incubation entre 5 et 7 jours. L'éclosion se fait généralement la nuit.
C'est une mangeuse efficace d'aiptasias ou anémones de verre.
Pour l'alimentation, elle se nourrit de ce que vous donnerez à vos poissons.


Crevette de corail

Crevette de corail est originaire de toutes les mers tropicales. Elle est également apellée crevette barbier ou Barbershop-shrimp.
Elle peut vivre seule en aquarium. S'il y en a deux, doivent être de sexe différent car ces crevettes ne peuvent tolérer un "compétiteur" du même sexe. Le plus fort l'emportera. Un seul couple peut être maintenu dans l'aquarium. De plus, elle peut être agressive envers d'autres espèces de crevettes plus petites qu'elle et elle peut capturer des petits poissons.
Il lui faut quelques cachettes. La température qui lui convient se situe entre 21 et 28°C et un pH de 8 à 8.5.
A taille adulte, elle peut mesurer jusqu'à 6 cm.
pour l'alimentation, en dehors des parasites absorbés lors du nettoyage des poissons elle se nourrit également de petits animaux planctoniques qu'elle repère à l'atitlee de ses antennes. Dans les couples les mâles recherchent la nourriture puis la transmettent à la femelle qui reste passive attendant le retour du mâle.
Elle ne semble pas s'attaquer aux anémones ni aux vers.
Lors de la reproduction, elles se livrent à une véritable danse nuptiale qui dure plusieurs heures. Le sperme transmis par le mâle est conservé dans une poche spéciale par la femelle. Elle s'en sert pour féconder une première série d'oeufs qu'elle glisse dans ses appendices abdominaux. La réserve de sperme gardée par la femelle sert à plusieurs pontes. La durée d'incubation des oeufs dure environ trois semaines. Les oeufs non fécondés sont éliminés. Les larves quittent la mère au bout de six semaines.





Sondage

Est-ce que l'aquascaping vous intéresse ?







Résultats
Anciens sondages



Réagissez à cet article :


Ajoutez votre commentaire :
(Pas de publicité SVP)

Votre nom ou pseudo* :
Entrez votre e-mail pour être averti d'une réponse (facultatif et non visible des visiteurs) :

Entrez les chiffres et lettres* :
Captcha  Changer le Captcha
(* champ requis)

AQUAFOLIE© 1999-2016, la passion de l'aquariophilie
Contact

Voyager en Laponie

Design by NH Consulting

Retour en haut du document Descendre d'une page