Aquafolie
Recherche








Les maladies des poissons en aquariophilie

Classées par Nom Commun et commençant par la lettre P

Classer par :


Filtrer par la 1ère lettre :
 A  -  C  -  D  -  E  -  F  -  G  -  H  -  I  -  L  -  M  -  P  -  S  -  T  -  U  -  V  -

Liste :

Peste du Discus ou Peste du Discus


-Symptômes :
Assombrissement des couleurs, production de mucus et perte de ce mucus par plaques.
Poissons stressés se réunissant dans un coin de l\'aquarium, dans le fond ou parfois en surface.
Des surinfections liées a des vers intestinaux peuvent apparaitre

-Principaux facteurs déclenchant :
Le streptocoque de type G semble être le facteur commun. D\'autres bactéries se développent par la suite car le virus affaibli le système de défense immunitaire du poisson.
La maladie est très contagieuse et se transmet avec les mains, les instruments, les filtres, les poissons, l\'eau, l\'air... Il est conseillé de ne pas avoir d\'autres bac à proximité de celui qui est infecté.
La transmission se cette maladie se fait le plus souvent par contagion.

-Traitements et posologie :
Augmenter la température, certains disent de monter jusqu\'à 32°C/34°C. Mettre du sel à raison de 6g/L afin de nettoyer et éviter les surinfections. Mettre les poissons dans le noir.
Faire des changements d\'eau les 4 premiers jours à raison de la moitié du bac chaque jour.
Un complément antiparasite est souvent conseillé comme Preiss-Coly

Certains produits du commerce semblent fonctionner mais dans une moindre mesure :
- Discus Safe de Strub

Si aucun traitement ne fonctionne, il est possible d\'utiliser du Sulfate de Cuivre et du Formol sur 3 jours minimum et jusqu\'à 1 semaine. Cependant le Formol est un produit dangereux pour les poissons avec un risque de stérilité et d\'attaque du système nerveux :
Formol : 1,5ml pour 100L
Sulfate de Cuivre : 20ml pour 100L

Points blancs ou Ichtyophtiriose

Points blancs ou Ichtyophtiriose
Faire un puzzle avec l'image agrandie
Envoyer l'image agrandie par e-card

Cette maladie se caractérise par des points blancs. Chaque point blanc est un petit kyste, c'est la peau qui entoure le parasite. Lorsque celui-ci est arrivé à maturité, il sort du kyste pour aller se fixer sur un élément du décor. Il s'entoure d'une coque glaireuse dans laquelle il procède à une division cellulaire qui donne des cellules filles qui elles-même se fixeront sur un hôte, d'où le caractère très contagieux de la maladie. C'est pendant sa phase de nage libre que ce parasite sera le plus vulnérable aux traitements médicamenteux. A noter, les parasites sont insensible a tout traitement lorsque qu'ils sont fixés sur le ou les poissons. Les poissons parasités vont se frotter contre les plantes ou les éléments du décor de l'aquarium pour essayer de se débarrasser des parasites.

Cette forme de la maladie des points blancs se développe en eau douce uniquement, elle est provoquée par le protozoaire parasite Ichthyophtirius multifilis, et se manifeste par l'apparition de points blancs d'une grosseur inférieure à 1 millimètre sur le corps et les nageoires. Elle est contagieuse et se déclare souvent à la suite d'une chute importante de température.

L'ichtyophtiriose se soigne tout d'abord en augmentant la température jusqu'à 29°C et bien entendu les médicaments du commerce. Chez Aquascience, il s'agit de l'A.P.B. Chez Sera, il s'agit de Costapur. La cryptocariose (points blancs en eau de mer) se soigne avec du Cyprinopur ou A.P.B. On peut utiliser un médicament à base de vert de malachite, du formol, de trypaflavine, d'atebrine ou de quinine pendant 20 jours soit la durée du cycle du parasite. Pour certaines espèces, l'emploi de sel non fluoré - accompagné d'une hausse de température- donne de bon résultat.



Points blancs ou Oodiniose

Points blancs ou Oodiniose
Faire un puzzle avec l'image agrandie
Envoyer l'image agrandie par e-card

Cette maladie se caractérise par l'apparition de points blancs. Chaque point blanc est un petit kyste, c'est la peau qui entoure le parasite. Lorsque celui-ci est arrivé à maturité, il sort du kyste pour aller se fixer sur un élément du décor. Il s'entoure d'une coque glaireuse dans laquelle il procède à une division cellulaire qui donne des cellules filles qui elles-même se fixeront sur un hôte, d'où le caractère très contagieux de la maladie. C'est pendant sa phase de nage libre que ce parasite sera le plus vulnérable aux traitements médicamenteux. A noter, les parasites sont insensible a tout traitement lorsque qu'ils sont fixés sur le ou les poissons. Les poissons parasités vont se frotter contre les plantes ou les éléments du décor de l'aquarium pour essayer de se débarrasser des parasites.

Cette maladie peut se développer en eau douce, mais est surtout retrouvée en eau de mer. Elle est provoquée par un parasite unicellulaire muni d'un flagelle pour se déplacer. Elle se caractérise par l'apparition de points blancs plus petits que dans l'ichtyophtiriose, accompagnée d'un voile léger, et parfois de nageoires collées. Le problème c'est qu'au début de la maladie celle-ci est difficile à détecter.

L'oodiniose se traite avec du sulfate de cuivre mais il faut faire attention aux invertébrés (0,3 gramme pour 1000 litres d'eau), l'hydrochloride de quinine (1,5 grammes pour 1000 litres d'eau) ou une solution à 3% de sel de cuisine non fluoré) et les médicaments du commerce. On traite avec l'A.P.B ou le Costapur ou Oodinopur A. Un stérilisateur à UV est très fortement conseillé. Il tue les parasites nageurs. Un bain prolongé de trypoflavine (1 gramme de trypoflavine pour 100 litres d'eau) est recommandé pour lutter contre l'Oodinium pillularis. le bain doit se faire dans un aquarium hôpital dépourvu de tout (ni sable, ni éclairage, etc.) et la température doit être élevée à 30° C. Les autres substances qui peuvent être utilisées contre ce parasite sont le sulfate de cuivre Des préparations efficaces sont en vente dans le commerce spécialisé.

Points blancs ou Cryptocariose

Points blancs ou Cryptocariose
Faire un puzzle avec l'image agrandie
Envoyer l'image agrandie par e-card

Cette maladie se caractérise par l'apparition de points blancs. Chaque point blanc est un petit kyste, c'est la peau qui entoure le parasite. Lorsque celui-ci est arrivé à maturité, il sort du kyste pour aller se fixer sur un élément du décor. Il s'entoure d'une coque glaireuse dans laquelle il procède à une division cellulaire qui donne des cellules filles qui elles-même se fixeront sur un hôte, d'où le caractère très contagieux de la maladie. C'est pendant sa phase de nage libre que ce parasite sera le plus vulnérable aux traitements médicamenteux. A noter, les parasites sont insensible a tout traitement lorsque qu'ils sont fixés sur le ou les poissons. Les poissons parasités vont se frotter contre les plantes ou les éléments du décor de l'aquarium pour essayer de se débarrasser des parasites.

Cette maladie est provoquée par un protozoaire parasite, se manifeste par l'apparition de points blancs plus gros que dans l'oodiniose. Elle se retrouve en eau de mer. Elle peut être accompagnée de taches de sang, les poissons ont parfois des difficultés respiratoires.



Points noirs ou Digenea

Points noirs ou Digenea
Faire un puzzle avec l'image agrandie
Envoyer l'image agrandie par e-card

Larves de parasites. Cette maladie est déjà présente sur le poisson lors de l\'achat ou elle arrive à cause des escargots qui sont infestés d\'oeufs qui donnent des larves (nommées métacercaire), celles-ci infestent les poissons.

Symptôme :
Des points noirs apparaissent sur le corps, sur les nageoires et les muscles. Ils peuvent être dangereux pour les poissons de petite taille si il y en a beaucoup.

Traitement :
Rarement nécessaire car le système immunitaire du poisson détruira le parasite avec le temps.
Toutefois on peut utiliser l\'acide pricrique en faisant un bain de 3/4 d\'heure dans une solution à 1% à 5ml/L.

Pou du poisson ou Argulus

Pou du poisson ou Argulus
Faire un puzzle avec l'image agrandie
Envoyer l'image agrandie par e-card

ou Pou de la Carpe
Cette maladie est causée par un petit crustacé du genre Argulus foliaceus qui peut atteindre 1 cm. Il se fixe sur la peau et les nageoires des carpes et koïs afin de se nourrir de leur sang. Une fois alimenté, il quitte le poisson laissant une lésion rougeâtre à l'endroit de la piqure, puis nage librement pendant deux semaines ou plus puis se fixe sur un nouvel hôte. L'argulus peut tuer les petits poissons en les affaiblissant et provoquer chez les plus gros des infections secondaires de la plaie par des bactéries, parasites ou champignons. Le poisson atteint devient craintif.

- Symptômes :
Un point noir en relief est collé sur le corps du poisson. En observant de plus près, on distingue des yeux et des pattes à l\'intérieur d\'une forme ovale.
Les poissons rouges et les carpes Koï sont fréquemment atteints au printemps. Les lésions sont peu importantes. Mais sur un poisson affaibli par le transport, elles peuvent facilement s\'infecter.

- Traitements et posologie :
Tiguvon chien moyen(anti-parasitaire chien) 1 goutte pour 50 litres, 1 fois surinfections: hygiène du bac et tamponnage à l\'éosine aqueuse. On peut aussi les enlever avec une pince ou autre chose.



Pourrissement de la bouche ou Pourrissement de la bouche


-Symptômes :
Plaque blanches sur la bouche et au alentours, le poisson régurgite tous su qu\'il mange.
Le poisson ne se nourrit plus et ne nage plus, il perd peut a peut ses écailles et se laisse mourir.
l\'infection est lente et on a le temps de voir le poisson \"se décomposer\".

-Principaux facteurs déclenchant :
Problème d\'acclimatation et surpopulation.

-Traitements et posologie :
Le meilleur traitement est une isolation de l\'individu puis de le traiter lui et ainsi que le bac avec du Backtopur (22Gouttes pour 20l.)

Pourriture des nageoires et nécroses ou Pourriture des nageoires et nécroses

Pourriture des nageoires et nécroses ou Pourriture des nageoires et nécroses
Faire un puzzle avec l'image agrandie
Envoyer l'image agrandie par e-card

Cette maladie est due à plusieurs espèces de bactéries, elle est souvent caractéristique d'une mauvaise qualité de l'eau de votre aquarium et de mauvaises conditions de maintenance. Ces bactéries profitent de l'affaiblissement général du poisson. Les nageoires des poissons commencent par être attaquées par l'extrémité extérieure s'effilochant progressivement sur tout le long de la nageoire. Il arrive même que la nageoire caudale soit complètement atteinte au point de disparaitre, le poisson est ensuite contaminé dans son ensemble et fini par mourir de septicémie.

La pourriture et nécrose des nageoires se traite avec du Témérol ou du Baktopur. Le sulfate de Kanamycine (Kamycine) est aussi efficace, il faut compter 1 gr / 60 litres d'eau. Ce qu'il faut c'est un anti-bactérien à large spectre. Vous pouvez tester le Nifurpurinol accompagné d'une baisse de température en dessous de 22°C et un ajout de sel.



Pseudomoniose ou Pseudomoniose

Pseudomoniose ou Pseudomoniose
Faire un puzzle avec l'image agrandie
Envoyer l'image agrandie par e-card

Cette maladie est rencontrée dans les bacs qui ne sont pas bien entretenus ou peuplés de poissons dont la provenance est douteuse. Cette maladie, due aux bactéries Gram- du type Pseudomonas et Aéromonas, est difficile à guérir. Elle entraine des septicémie, furoncles et hémorragies cutanées. Elle est extrêmement contagieuse, tous les poissons du bac peuvent mourir en quelques jours. Dès que la maladie est moins virulente, elle peut dériver sur une pourriture des nageoires.

La pseudomoniose se traite avec des Aminosides (Gentamycine [Gentaline] ou Tobramycine [Nebcine]), des Quinolones (Furanas ou Furaltanone, Fluméquine [Apurone], Peflaxine 1000 sur ordonnance), Rifampicine (Rifadine, Rimactan).






AQUAFOLIE© 1999-2021, la passion de l'aquariophilie
Contact

Retour en haut du document