Aquafolie
Recherche








Les maladies des poissons en aquariophilie

Classées par Nom Commun et commençant par la lettre S

Classer par :


Filtrer par la 1ère lettre :
 A  -  C  -  D  -  E  -  F  -  G  -  H  -  I  -  L  -  M  -  P  -  S  -  T  -  U  -  V  -

Liste :

Sangsue ou Piscicola geometra

Sangsue ou Piscicola geometra
Faire un puzzle avec l'image agrandie
Envoyer l'image agrandie par e-card

-Symptômes :
Présence de sangsues jusqu\'à 1cm de longueur, accrochées à la peau, ressemblant à un fil.
Le poisson se gratte contre le décor.
Sécrétion anormale d\'un mucus, anémie du poisson.
Le poisson s\'affaiblit puis meure s\'il n\'est pas traité.

-Principaux facteurs déclenchant :
Lors de l\'introduction d\'eau de source dans l\'aquarium ou encore en nourrissant les poissons avec du vivant sauvage et plus généralement avec tout ce qui vient du milieu naturel.

-Traitements et posologie :
Un simple traitement au sel à 3% en bain de 10 minutes devrait suffire. On peut aussi utiliser un médicament du commerce comme le Néguvon.
Si la sangsue ne se retire pas seule, il ne faut pas tenter de la retirer. Elle cherchera à rester accrocher et blessera sérieusement le poisson.

Description de la sangsue :
Elle est allongée, fine, cylindrique et possède deux paires d'yeux. Les deux ventouses ont un diamètre très supérieur à celui du corps. Elle est striée horizontalement de bordeaux sur fond gris à beige.
Elle se déplace comme des chenilles arpenteuses : elle détache la ventouse antérieure, étire son corps vers l'avant, et fixe cette ventouse, détache la ventouse postérieure et en arquant le corps, la place près de la ventouse avant, et ainsi de suite. Mais elle peut aussi nager rapidement en ondulant le corps.

Saprolégniose ou Saprolégniose

Saprolégniose ou Saprolégniose
Faire un puzzle avec l'image agrandie
Envoyer l'image agrandie par e-card

ou Achlya
Cette maladie est due à des champignons Oomycètes de la famille des saprolegniacés dont les spores s'attaquent aux poissons faibles ou blessés. Le mycélium forme des touffes blanchâtres cotonneuses et finement ramifiées. Le corps, les nageoires ou encore la bouche peuvent en être recouverts. La pathologie débute par des points blancs qui deviennent ensuite des plaques, toujours d'aspect cotonneux. Elle se soigne si l'on s'y prend dès le début. Si l'on attend, les viscères sont envahis. A ce stade, la guérison est impossible.

La saprolégniose est assez contagieuse. Elle se traite avec :
- des médicaments du commerce contre les points blancs tel que l'APB ou du Mycopur ou du FungiStop ou du Costapur ;
- des principes tels le chlorure de sodium (sel) en bain de 2,5% durant 15 minutes ou du Vert de malachite ou du Miconazole (Daktarin) ou du Kétoconazole (Nizoral) ou du Ténonitrinazole (Atrikan) ou de la Nystatine ou de l'Aphothéricine (Fungizone) ou en association avec du Vénugyl.



Shimmy ou Shimmy


Cette maladie a pour caractéristiques une nage saccadée, le poisson tourne et ses nageoires sont collées. Ce sont des troubles qui ont souvent pour origine une alimentation inadaptée donnant suite à des problèmes digestifs. Cette maladie peut aussi avoir pour origine une infection ou un parasite intestinal.

Le shimmy se traite avec du Baktopur ou du Parasitop.






AQUAFOLIE© 1999-2021, la passion de l'aquariophilie
Contact

Retour en haut du document